Indice de perception de la corruption 2020 : Le Bénin chute de trois points

 Indice de perception de la corruption 2020 : Le Bénin chute de trois points

L’indice de perception de la corruption au titre de l’année 2020 a été dévoilé, depuis quelques jours par Transparency international. Dans ce classement, le Bénin régresse de 3 points avec la note de 41/100. Un résultat qui est loin de la moyenne mondiale qui est de 43 sur 100.

Le Bénin perd des points dans le classement de l’indice de perception de la corruption au titre de l’année 2020, publié par Transparency international. Il perd trois points et se positionne désormais au 43e rang avec une note de 41/100, un peu loin de la moyenne. Ceci, derrière le Cap-Vert, le Sénégal et le Ghana.

A en croire la présidente de Transparency International, Delia Ferreira Rubio, la Covid-19 n’est pas seulement une crise sur le plan sanitaire et économique. «C’est également une crise sur le plan de la corruption. Et pour l’instant, nous n’arrivons pas à l’endiguer», dira-t-elle. A l’en croire, l’année écoulée a mis à l’épreuve les gouvernements comme jamais auparavant, et ceux dont le niveau de corruption est le plus élevé ont eu le plus de mal à relever le défi. Dans ses explications, elle précise que même ceux qui sont à la tête de l’IPC doivent de toute urgence s’attaquer au rôle qu’ils jouent dans la perpétuation de la corruption dans leur pays et à l’étranger.

Justement, dans le classement mondial, le Danemark et la Nouvelle-Zelande sont les premiers pays avec 88 points chacun. Rappelons que pour l’édition 2020 de l’IPC, 180 pays et territoires sont classés en fonction de leur niveau perçu de corruption dans le secteur public, en s’appuyant sur 13 évaluations et enquêtes auprès d’experts et de dirigeants d’entreprises. Notons que l’IPC utilise une échelle allant de zéro (fortement corrompu) à 100 (très faiblement corrompu).

Patrice ADJAHO

5 vues

Articles similaires