Fellation (Numéro 4 et fin) : Les recettes pour ne pour ne point faillir…

 Fellation (Numéro 4 et fin) : Les recettes pour ne pour ne point faillir…

Dans ce dossier spécial de la « Fellation », nous allons aborder l’utilisation des cristaux de menthe mais également donner les recettes pour ne point faillir.

Le corps d’un homme est bourré de zones érogènes, c’est bien connu. Il y a celles qui sont carrément évidentes comme le sexe et puis il y a les autres : Pour utiliser les cristaux de menthe en fellation, il vous suffit de mettre un brin de cristal sur la langue juste avant de passer aux caresses afin de conserver l’effet mentholé. Vous pouvez avaler un peu d’eau fraîche avant de passer à l’acte, ou de l’eau tiède, ce qui provoquera un tout autre plaisir. Le goût de ça…..  Mais de grâce, la princesse doit éviter la mécanique. En effet, faire une fellation, ce n’est pas exclusivement gardé le pénis en bouche en initiant une série de va-et-vient. C’est aussi malaxer en douceur les testicules, c’est lécher la verge de bas en haut (le plaisir monte de bas en haut et diminue de haut en bas), c’est utiliser ses mains pour le masturber tout en serrant bien son pénis. Variez les plaisirs ! Vous pouvez aussi promener un doigt sur la zone du périnée (entre les bourses et l’anus) et la caresser avec un peu de pression mais avec délicatesse.

La princesse doit s’occuper du frein du pénis

La zone du frein est la plus sensible du sexe de tout Prince. Il faut le savoir dès aujourd’hui. Alors passez-y délicatement votre  langue. Trop point n’en faut : léchez puis reculez, … et ainsi de suite jusqu’à susciter des hurlements. Vous ferez grimper le plaisir de l’autre côté !

La princesse doit associer les mains à la bouche pour une bonne fellation

Ce n’est pas parce que votre bouche est l’outil principal de l’exercice que vous devez négliger le rôle de vos mains. Sachez utiliser vos mains pour compléter le travail de votre bouche. Par exemple, vous pouvez caresser la verge avec votre main. Parfois, le Sucé préfère une caresse uniquement buccale. Dans ce cas utilisez vos mains pour autres choses, tenir les siennes par exemple (les options sont nombreuses)

La princesse doit faire durer le plaisir

 Quand votre partenaire commence  à gémir, à suffoquer de plaisir, ralentissez et éloignez-vous de son gland car c’est un signe que l’éjaculation ne va pas tarder. Et pour le rendre fou, choisissez le moment.

La princesse doit discipliner ses dents

S’il y a bien un truc qu’il ne faut pas faire, c’est laisser ses dents errer contre le sexe du prince. On ne s’en aperçoit pas toujours, mais on peut lui faire mal ou rendre le moment désagréable. Soyez vigilante !

La princesse doit apprendre à varier les positions

Vous n’êtes pas obligée de pratiquer la fellation à quatre pattes au fond du lit, planquée sous la couette. Vous pouvez vous mettre à genoux au bord du lit tout en plaçant votre homme sur une chaise ou lui demander de s’asseoir sur la table. Laissez votre imagination prendre place: plus elle s’exprimera, plus le Prince aussi va apprécier votre ingéniosité à sa juste valeur.

Une autre façon : Pendant que vous léchez ou sucez le  sexe, tenez délicatement dans le creux de votre main les bourses de votre sucé. Il devrait apprécier. Si vous vous consacrez davantage à ses bourses (attention, c’est fragile !), n’hésitez pas à tenir en même temps le pénis du Sucé à pleine main. Non seulement c’est agréable pour lui, mais ça vous donne un moyen de constater « en direct » les effets de vos caresses.

Si vous pratiquez la chose sur votre Sucé allongé, et ce pendant assez longtemps (à son grand bonheur), vous risquez de ressentir une certaine fatigue, au niveau du cou notamment. Dans ce cas, il est recommandé de continuer en posant votre tête sur son ventre, que vous utilisez comme un coussin. Normalement, votre tête est pile poil à la bonne hauteur pour continuer sans vous fatiguer.

La princesse peut offrir une jouissance sans pénétration à son prince

Beaucoup d’hommes aiment « finir au chaud », autrement dit éjaculer dans une bouche ou un vagin… Les sensations seraient meilleures ! Sauf qu’il est hors de question de vous forcer. A vous de voir si ça vous attire, vous excite… Quoiqu’il en soit, le frustrer n’est pas bien grave : cela ne peut rendre que meilleures les fois où vous oserez (ou pas…).

Pour les problèmes de nausées liés à l’injection du sperme, c’est avant tout un problème psychologue. Si vous vous dites plus jamais ça, il en sera ainsi dans votre tête  Ça se passera plus facilement et vous en tirerez progressivement votre plaisir. Mangez un petit cola avant la pipe permet de repousser la nausée et le vomissement.

Retenez que la pipe n’est plus un luxe de nos jours ou une affaire des femmes de mœurs légères. Dorénavant cette pratique sexuelle est une nécessité pour dompter les hommes et un moyen de préservation de l’épanouissement sexuel dans les couples.

Source : Prestigieux forum éducation sexuelle

Articles similaires