Dr Christian Tohouénou: « La grossesse n’est pas une maladie»

 Dr Christian Tohouénou: « La grossesse n’est pas une maladie»

Pour bien comprendre comment une femme enceinte doit s’entretenir du début de sa grossesse jusqu’à l’accouchement, une interview est réalisée avec le Promoteur du Cabinet Médical Saint Dénis, le Gynécologue-obstétricien, Docteur Christian TOHOUENOU. Lisez plutôt !!!

Le début d’une grossesse chez les femmes s’observe généralement par des malaises. Peut-on dire que la grossesse est une maladie ?

La grossesse est un état naturel chez la femme en âge de procréer qui marque le développement d’un œuf depuis sa conception jusqu’à l’accouchement. La maladie est définie comme une altération de la santé.  De part ces deux définitions, on déduit aisément que la grossesse n’est pas une maladie. Même si une grossesse peut donner lieu à des pathologies associées.

Quelle est la conduite à tenir dès qu’on sent les premiers signes de grossesse ?

Lorsqu’une femme en âge de procréer manque ses règles, elle doit se rendre à l’hôpital pour un test de grossesse. Ce test confirmera si oui ou non il s’agit d’une grossesse.  Si le test est positif, il lui sera prescrit une échographie pour confirmer et localiser la grossesse. De là elle obtiendra des rendez-vous pour un suivi de la grossesse. Elle doit arrêter les auto- médications, adopter une bonne hygiène de vie alimentaire (pas de tabac, pas d’alcool, bien hydrater, manger convenablement et dormir sous moustiquaire imprégnée). Elle doit respecter ses rendez-vous de suivi de grossesse.

On dit souvent que pendant les premiers mois, il ne faut pas prendre n’importe quel comprimé pour que le bébé ne subisse pas une malformation. Si oui. Alors comment procéder ?

Se conformer uniquement aux prescriptions des médecins ou de la sage-femme car certains médicaments peuvent entraîner des malformations chez l’embryon.

Parlons-nous un peu de l’importance de la consultation prénatale ?

La consultation prénatale est une consultation faite par un agent de santé qualifié dont le but est de conduire la grossesse à terme, ainsi qu’un accouchement sans complication. La consultation prénatale révèle les facteurs de risques que présente la femme enceinte, dépiste les maladies éventuelles et les prend en charge, assure les soins promotionnels et préventifs, tout ceci par l’examen clinique, la prescription du bilan prénatal, les supplémentaires en fer-foldine, déparasitage, prophylaxie antipalustre.

Quel est le rôle des sages-femmes et des gynécologues dans le suivi d’une grossesse ? Et combien d’échographie faut-il faire ?

Ce sont les agents de santé qualifiés qui ont à la charge la gestion de la femme enceinte, de l’accouchement et de la période des suites de couches. Il est conseillé trois échographies : une à 12 SA (Semaine d’Aménorrhée) pour confirmer la grossesse et définir l’âge gestationnel ; la seconde à 22 SA pour vérifier la morphologie (absence de malformation) et la troisième à 34 SA pour le pronostic de l’accouchement.  Mais en fonction des facteurs de risques, des échographies supplémentaires peuvent être demandées pour la surveillance de certains états de fœtus.

Est-ce qu’il a des dispositions particulières à prendre ?

Forcément.  Quand on est enceinte, l’objectif est d’avoir la maman et le bébé en bonne santé après l’accouchement.  Il faut suivre et réaliser le bilan prénatal. Il faut préparer son accouchement. On parle du plan pour l’accouchement.  Il s’agit de choisir l’agent de santé qui va suivre sa grossesse et faire l’accouchement ; Epargner de l’argent pour rassurer les frais de l’accouchement ; Désigner ceux qui vont accompagner la femme lorsqu’elle sera en travail et aussi ceux qui vont assurer la garde des autres enfants à la maison quand la femme sera en travail ; Connaître le moyen de déplacement par lequel la femme sera conduite à l’hôpital au moment opportun ; Choisir un donneur de sang, Consulter en cas de signe de danger et préparer le trousseau du bébé.

Comment savoir que l’heure d’accouchement a sonné ?

Déjà au début de la grossesse l’agent de santé estime le terme de la grossesse grâce à la date des dernières règles et à l’échographie. Les signes de travail d’accouchement sont enseignés à la femme : des contractions douloureuses qui viennent et repartent de façon intermittente, la perte du bouchon muqueux (glaire épaisse avec un peu de sang) et la perte des eaux.

Quand l’enfant naît, quels sont les comportements à adopter et comment prendre soin de l’enfant ?

Ce sont des conseils de puériculture.  Lui donner le sein, savoir lui faire sa toilette, assurer ses vaccinations et consulter en cas de problème.

Après l’accouchement. Pourquoi dit-on que l’allaitement est nécessaire et l’eau est interdite.

Le lait maternel est un lait complet qui comporte toutes les vitamines nécessaires au bébé pour sa croissance.  Ce lait contient aussi des anticorps qui protègent le bébé contre les infections.  Ce lait contient la quantité d’eau qu’il faut au bébé pour sa croissance. Pas besoin donc d’eau.

Propos Recueillis : Véronique GBEWOLO (Stag)

Articles similaires