Douanes et droits indirects: Charles INOUSSA SACCA BOCO au contact de sa troupe

 Douanes et droits indirects: Charles INOUSSA SACCA BOCO au contact de sa troupe

Douane

Quelles sont les réelles conditions de travail des agents des douanes béninoises ? C’est pour répondre à cette question que le Directeur général des Douanes et droits indirects a entamé depuis quelques jours une tournée. Il était dans ce cadre à la Direction départementale des douanes et droits indirects de l’Atacora-Donga, le mercredi 14 octobre dernier.

 « Il était nécessaire qu’on fasse cette tournée pour voir quelles sont les difficultés que les collègues éprouvent d’une part et d’autre part  leur donner  quelques conseils », a déclaré le patron de la douane béninoise.

Une occasion saisie par le directeur départemental Atacora-Donga, Richard LEKE pour présenter quelques doléances. « Nous sollicitons votre aide pour améliorer nos conditions de  vie et de travail », a-t-il indiqué avant d’ajouter que «  la connexion internet reste un grand problème dans certaines unités pour l’envoi des procès-verbaux ».

Toujours au nombre des difficultés, Richard LEKE a évoqué le manque de moyens roulants. « Nous sollicitons votre indulgence pour la dotation des services en moyens roulants à deux et à quatre roues. Cela permettra de mieux effectuer les descentes sur le terrain », a-t-il souligné.

Aux diverses préoccupations, le Directeur général des douanes a essayé d’apporter des réponses idoines. «  C’est devenue une nécessité aujourd’hui de vous doter de moyens roulants à deux roues. Pour les moyens roulants à quatre roues, je voudrais vous dire que   très bientôt des véhicules seront envoyés ».

Charles INOUSSA Sacca BOCO a invité chacun des agents à plus d’efforts pour accompagner le gouvernement. « Au titre de 2020, nous sommes actuellement à près de 75% . Mais on dit que tant qu’il reste à faire rien n’est fait ». C’est pour cela poursuit-il que «  Nous estimons que ces trois derniers mois doivent nous permettre quand même de mobiliser davantage de ressources au profit du Trésor Public ».

Visite à la brigade des Douanes de SONAHOULOU

Après la séance d’échanges, le Directeur général et l’ensemble de sa troupe ont pris la direction de la Brigade de SONAHOULOU. Sonahoulou, est située dans la commune de Ouaké au Nord-Ouest du Bénin. Il s’agit d’une zone frontalière au pays voisin le Togo. Ici Charles INOUSSA Sacca BOCO a visité les nouveaux locaux de cette unité en chantier. De par sa proximité avec le Togo, Sonahoulou est une zone d’échanges  où vont et viennent des hommes d’affaires et des commerçants.

gaskiyani.info

Grâce au dynamisme du Chef Brigade, le Receveur Clément VIKPODIGNI et de son adjoint DAKPE Comlan, d’importantes quantités de produits de contrebande ont été saisis. Il s’agit de plus de 75 bidons d’huiles végétales, des sacs de noix d’amendes et de cartons de faux médicaments.  « Ce sont des produits qui pour la plupart du temps sont interdits d’importation ou d’exportation par voie terrestre. Nous avons saisi des bidons d’huiles végétales en provenance du Togo », indique Clément VIKPODIGNI. Il a par ailleurs profité de l’occasion pour lancer un appel à la population. « La douane est là pour vous accompagner dans les procédures lorsqu’elle sont conformes à la réglementation ».

gaskiyani.info

Satisfait du travail effectué, le DG de la douane leur a demandé  de poursuivre sur cette même lancée.

3 vues

Articles similaires