Docteur Christian Tohouénou: «L’endométriose peut évoluer vers l’infertilité»

 Docteur Christian Tohouénou: «L’endométriose peut évoluer vers l’infertilité»

L’endométriose est une maladie peu connue des femmes mais  assez fréquente car cette pathologie est responsable de règles douloureuses et d’infertilité. Dans cette interview, le promoteur du Cabinet Médical Saint Dénis explique les fondements de cette maladie. Selon Docteur Christian Tohouénou, Gynécologue obstétricien, l’endométriose est la cause de certaines malformations de l’utérus qui peut évoluer vers l’infertilité.  Lisez plutôt !!!

Qu’est-ce que l’endométriose ?

L’endométriose est une maladie de femme caractérisée par la présence de cellules endométriales (cellules normalement responsables de la fabrication des règles) à d’autres endroits que l’endomètre. Ces cellules peuvent se localiser dans un muscle utérin, dans les trompes, les ovaires, la vessie ou même sur les intestins.

Expliquez-nous un peu, ce qui provoque ce mal chez la femme ?

Les causes sont multifactorielles. Nous pouvons citer entre autres, les causes génétiques, les causes toxiques (dioxine), les causes traumatiques ou iatrogènes (curetage, myomectomies ou autres interventions entraînant une effraction de la muqueuse endométriale). De même, cette maladie est aussi causée  par la menstruation rétrograde, ainsi que, certaines malformations de l’utérus, ou certaines pathologies du col de l’utérus qui ne laissent pas passer aisément les menstrues.

Comment se manifeste cette maladie ?

L’endométriose est une pathologie cyclique, dont le maximum de symptômes apparaît au cours des menstrues. Il s’agit le plus souvent de douleurs pelviennes (algoménorrhée= règles douloureuses) de plus en plus atroces lors des menstrues et même après la fin de celle-ci. D’autres signes peuvent s’y associer en fonction de la localisation des foyers. Nous pouvons noter par exemple des troubles digestifs ou urinaires. L’endométriose peut évoluer vers l’infertilité (difficulté à concevoir).

A quel âge ce mal est développé chez la femme ?

L’âge moyen d’apparition de cette maladie inflammatoire est 27 ans. Cependant, elle peut se déclencher plus tôt. Les adolescents qui ont des règles douloureuses ont plus de chance de développer une endométriose.

Quels sont les traitements appropriés?

Une diagnostiquée, l’endométriose est prise en charge par diverses thérapeutiques pouvant aller de la simple prescription d’hormones à la chirurgie. D’autres traitements peuvent être proposés comme la phytothérapie, l’aromathérapie en adjuvant.

Comment faire pour éviter cette maladie?

Il n’existe pas de moyens préventifs de l’endométriose. Certaines femmes sont à risque d’en développer plus que les autres.

Votre mot de fin

Les règles douloureuses sont anormales. Elles peuvent être le signe d’une endométriose. La prise en charge précoce peut freiner l’évolution vers l’aggravation des dysménorrhées et de l’infertilité.

Propos Recueillis par : Véronique GBEWOLO (Stag)

Articles similaires

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *