Débordement du fleuve Niger dans l’Alibori : Le président Louis Vlavonou compatit aux douleurs des victimes

 Débordement du fleuve Niger dans l’Alibori : Le président Louis Vlavonou compatit aux douleurs des victimes

Vlavonou Louis

Le président de l’Assemblée nationale du Bénin, Louis Vlavonou à la tête d’une délégation parlementaire est allé compatir et  évaluer de près l’étendue des dégâts et apporter par la même occasion, son soutien et celui de la Représentation Nationale aux victimes, aux familles éplorées et aux rescapées de la montée des eaux des fleuves Niger dans le département de l’Alibori. A Kandi, ce mardi 29 septembre 2020, la délégation a tenu une séance de travail avec les élus communaux.

Bachir ISSA

Le maire de la commune de Kandi, Zinatou Alazi Osseni Saka s’est attardé sur les dégâts matériels et humains enregistrés dans sa ville avant de témoigner sa reconnaissance et sa satisfaction pour ce déplacement effectué par le Président de l’Assemblée nationale du Bénin. « C’est rare de voir un Président de l’Assemblée nationale venir constater les problèmes que vivent les populations », a-t-elle fait constater.

Moussa Mouhamadou, Préfet de l’Alibori a, quant à lui, profité de cette rencontre pour présenter les atouts dont le département qu’il a en charge dispose. « L’Alibori fait frontière avec trois grands pays. C’est un département essentiellement agricole.  Le siège de l’or blanc qui participe et de façon conséquente à l’économie nationale », a-t-il indiqué avant d’ajouter que « Le changement climatique a déstabilisé tout le dispositif ». L’autorité départementale a ensuite fait une suggestion : « Je voudrais suggérer que vous soyez notre porte-parole auprès du chef de l’État pour que l’Alibori bénéficie des réalisations ».

En prenant la parole, Louis Vlavonou, président de l’Assemblée nationale a rappelé l’objectif de cette descente.  « Ce qui nous amène, ce n’est pas d’abord d’apporter des dons. Mais c’est une occasion pour nous de venir constater et de poser la question au gouvernement en rapport avec le constat fait. Ce que nous avons prévu afin qu’en 2021 les mêmes choses ne se répètent » a-t-il déclaré tout en précisant « Nous sommes les représentants légaux du peuple et nous ne sommes rien sans ce peuple qui nous a élu. Ce peuple en difficulté a le devoir d’être soutenu moralement. Nous sommes venus pour vous soutenir dans la douleur qui frappe chacune de vos communes ».

Pour rappel, la délégation parlementaire s’est rendue  à Gogbèdè un village de l’arrondissement de Bensèkou dans la commune de Kandi pour assister les sinistrés avec une enveloppe de deux millions de francs CFA.

2 vues

Articles similaires