Consommer de l’aubergine : Pour prévenir et mieux contrer le diabète

 Consommer de l’aubergine : Pour prévenir et mieux contrer le diabète

L’aubergine est l’un des légumes fruit de l’été parmi les plus populaires et les plus appréciés. Elle appartient à la famille des solanacées comme la tomate, le poivron, la pomme de terre et le piment. Originaire d’Inde, elle est produite aujourd’hui un peu partout dans le monde et consommée à cause de ses nombreux bienfaits pour la santé.

Blanches, noires, jaunes ou violets, les aubergines constituent une bonne source de fibres alimentaires, de calcium, d’antioxydants et de vitamines, y compris la vitamine C, la vitamine K, et la vitamine B6, la thiamine et la niacine qui sont très bénéfiques pour la santé. Elles ne contiennent pratiquement pas de manières grasses et peu de calories, de sodium et de cholestérol mais elles possèdent une teneur élevée en acide folique. Ce fruit excellent, regorge également de minéraux essentiels au bon fonctionnement de l’organisme, notamment le magnésium, le phosphore, le cuivre et le potassium. En effet, l’aubergine est la principale source naturelle de nasunine, un puissant antioxydant qui prévient l’accumulation de fer et neutralise les radicaux libres, d’où ses propriétés anti-âge. Il faut donc autant que possible consommer l’aubergine avec la peau. La nasunine a un effet protecteur sur les lipides (graisses) dans les membranes des cellules cérébrales. Elle possède également des propriétés anti-cancer, car elle limite la croissance de nouveaux vaisseaux sanguins tout en gardant les vaisseaux existants bien dégagés et détendus.
Par ailleurs, les flavonoïdes présents dans l’aubergine jouent un rôle important pour la santé du cœur tandis que leurs composées phénoliques contribuent activement à réduire la tension artérielle, à réduire le cholestérol et à prévenir la formation de caillots sanguins.

Contrôler le diabète

La consommation régulière d’aubergine est recommandée comme un moyen naturel de contrôler le diabète de type 2 car il s’agit d’un aliment qui aide à équilibrer l’absorption du glucose et à réduire l’hypertension artérielle associée à la maladie tout en étant riche en fibres et pauvre en gras. Selon le site la Santé magasine, l’aubergine est un fruit aux multiples vertus qui est indispensable pour l’organisme. Il recommande ainsi de consommer car cette dernière est très peu calorique (entre 25 et 30 cals pour 100 g) mais contient 92% d’eau qui contribue à l’hydratation de l’organisme. De même, elle est également très peu sucrée (2,39g pour 100g), et ne contient pas de graisses et presque pas de protéines (1,12g pour 100g). Quant aux fibres solubles, qui sont lubrifiantes pour le bol alimentaire, et qui facilitent le transit, elle contient 1,90g pour 100g. Elle est donc bénéfique en cas de constipation. Selon la même source, Véronique Liégeois, diététicienne-nutritionniste révèle que « l’aubergine renferme de nombreux composés qui favorisent le fonctionnement du foie et de la vésicule biliaire, organes essentiels pour évacuer les toxines acculées dans l’organisme. Et son potassium stimule le drainage des reins ». D’ailleurs, le principal intérêt nutritionnel de l’aubergine réside dans sa richesse en polyphénols. Ce sont des substances antioxydants qui contribuent à la santé du système cardiovasculaire et luttent contre l’hypertension.
De nombreuses études menées en Asie, où elle est très consommée, conclurent à sa grande utilité pour les personnes souffrant d’hypertension. Parmi d’autres substances bénéfiques on peut également mentionner l’acétylcholine, le neurotransmetteur impliqué dans le mémoire. En énergétique traditionnelle chinoise, ce fruit est l’aliment des méridiens de la rate, de l’estomac et du gros intestin sauf si le système digestif est en hypofonctionnement. Sa nature fraiche est fraiche et c’est pour cette raison qu’on considère qu’elle « clarifie la chaleur toxique » et donc par exemple, la pulpe appliquée sur la peau calme les inflammations provoquées par les dermatoses et les piqûres d’insectes. L’aubergine est aussi pleine de vitamines, de minéraux et oligoéléments dont on peut noter entre autre, le potassium (est impliqué dans la régulation de la pression artérielle et dans la propagation de l’influx nerveux) ; le phosphore (aide à la formation des os et des dents) ; le calcium (est le constituant principal de l’os) ; le cuivre (qui contribue au bon fonctionnement du système immunitaire et protège les cellules contre le stress oxydatif) ; le manganèse (qui régule l’utilisation des glucides et des lipides par l’organisme ; les vitamines du groupe B (qui est très important pour le système nerveux, dont la B5 qui participe à la synthèse de l’acétylcholine, le neurotransmetteur).

Effets néfastes

Il est déconseillé de consommer l’aubergine crue de même que la peau de l’aubergine cuite. Et pour cause, elle contient de la solanine, une toxine dangereuse pour le foie. Même en petite quantité, cette substance peut être toxique pour l’organisme. Elle est également déconseillée aux personnes souffrant de fibromyalgie. De plus, ce fruit contient de l’acide oxalique, un composé qui favorise la formation de calculs rénaux. Pour cela, il est recommandé de consommer avec modération par les personnes souffrant de calculs rénaux ou d’arthrite.

Véronique GBEWOLO (Stag)

Articles similaires