Cérémonie de remise de diplômes par le Cifec : 20 étudiantes sur le marché de l’emploi

 Cérémonie de remise de diplômes par le Cifec : 20 étudiantes sur le marché de l’emploi

Le Centre international de formation en esthétique et coiffure (Cifec) a procédé, samedi 27 février 2021, à la salle conférence de la Cour d’Appel de Cotonou, à la remise de diplômes aux étudiantes de la première promotion du centre. Occasion pour la Directrice Pélagie Cossiba Assouroko de saluer l’abnégation dont a fait preuve les récipiendaires.

Elles sont 20 étudiantes à recevoir leurs parchemins de fin de formation au  Centre international de formation en esthétique et coiffure (Cifec). Ceci, fait suite à leurs productions et soutenance de mémoires. Pélagie Cossiba Assouroko, Directrice de Cifec n’a pas manqué de saluer l’abnégation dont a fait preuve ses 20 étudiantes. A l’en croire, le centre a pour vision d’être un centre de référence en formation d’esthétique et coiffure le plus aimé en Afrique. Sa mission, ajoute-t-elle, est d’aider les jeunes à transformer leur passion en une carrière professionnelle dans l’esthétisme par la formation, l’inspiration et le matériel de la dernière génération.  

«Cette cérémonie est le couronnement des efforts consentis au cours de ces longs mois d’apprentissage», a indiqué la porte-parole des récipiendaires, SikaTogbé, tout en saluant les formateurs pour la qualité de la formation donnée. «Nous avons découvert, pour la plus part, l’esthétique en tant que science entre les murs du Cifec», a-t-elle déclaré tout en estimant que l’obtention de leurs diplômes ouvre un nouveau chapitre de leur vie d’esthéticienne et elles s’engagent à honorer leur formation. «Nous sommes prêtes à embellir les corps, à entretenir les corps », conclut-elle.

«La femme est le socle de la société », dira la marraine de cette promotion, Dorcas Codjia Togbénona. Elle a laissé entendre que ces filleuls sont passionnés de la coiffure, de l’esthétique. Selon ses dires, elles ont suivi les cours avec assiduité et les encourage à aller de l’avant. «Donnez-vous au travail. En tant que femme, ce qui nous permet de nous affirmer dans la société, c’est notre travail », a conseillé Dorcas Codjia Togbénon qui les a invités à avoir des valeurs et à  bien se comporter dans la société. Par ailleurs, elle les a recommandés la création d’un réseau des étudiants diplômés du CIFEC pour davantage tisser les liens et partager leurs expériences respectives dans la vie active.

Patrice ADJAHO

7 vues

Articles similaires