Atelier de formation sur les droits et devoirs des consommateurs: Hommes de droits, des médias et consommateurs outillés

 Atelier de formation sur les droits et devoirs des consommateurs: Hommes de droits, des médias et consommateurs outillés

La salle de Conférence de la Chambre de commerce et d’Industrie du Bénin (Ccib) à Cotonou et l’Hôtel le Pluriel à Parakou ont simultanément (par webinaire) servi de cadre, la semaine écoulée à l’atelier de formation et de sensibilisation des consommateurs, des hommes des médias et de droits. Une formation qui permettra aux trois maillons d’avoir le même point de vue sur la question de consumérisme au Bénin.

Mieux outiller les Consommateurs, les hommes de droits et des médias sur les droits et devoirs du consommateur en République du Bénin ; partager des expériences pratiques sur l’observance des droits et devoirs du consommateur ; décliner le concept de la Consommation locale, ses enjeux, ses avantages et contraintes ; partager quelques idées et actions en cours sur la promotion de la consommation locale notamment du mois de la Consommation Locale. Tels sont les objectifs dudit atelier appuyé par le ministère de l’Industrie et du commerce (Mic) et financé par la Commission de l’Union économique et monétaire ouest africaine (Uemoa). Sous la houlette du communicateur Valentin Vidjannagni Kpapo, Magistrat au Tribunal de commerce du Bénin, les échanges se sont accentués sur le thème «Droits et Devoirs du consommateur et Gestion des litiges».

Ernest Gbaguidi, président de Bénin Santé et Survie du Consommateur (organisation de défense des droits des consommateurs), dit qu’il était temps que les trois acteurs s’asseyent pour avoir le même point de vue sur la question de consumérisme au Bénin. «On ne peut pas défendre le consommateur sans la loi et on ne peut pas sensibiliser les consommateurs sans les professionnels des médias», a-t-il justifié.

Pour sa part, le secrétaire général du Mic Amzat Bissiriou Salami, a, au nom de la Ministre, remercié et félicité les associations qui travaillent pour la protection des intérêts des consommateurs au Bénin ainsi que les hommes des médias qui accompagnent les actions de ces derniers en leur offrant des espaces de communication. Il affirme être persuadé qu’au terme l’atelier, les participants (40 à Cotonou et 20 à Parakou) seront suffisamment aguerris pour assurer la promotion des actions de protection des consommateurs.

Patrice ADJAHO

Articles similaires