Alibori: Plusieurs hectares de champs détruits par la pluie

 Alibori: Plusieurs hectares de champs détruits par la pluie

Les pluies diluviennes qui s’abattent sur le département de l’Alibori depuis plusieurs semaines font des victimes. Outre les maisons, les infrastructures de franchissement, les cultures aussi font les frais des affres de la forte pluviométrie dans le département de l’Alibori.

En effet, depuis plusieurs jours les communes de Kandi et Malanville connaissent de fortes précipitations avec pour corollaire la dévastation des hectares de coton mais aussi d’autres cultures céréalières. Le bilan est lourd. A la ferme de la Sota dans la commune de Malanville où le sinistre semble plus considérable, c’est plus de 528 hectares de champs de coton appartenant à 63 producteurs de 6 différentes coopératives et 140 hectares de 19 producteurs de 6 autres coopératives dans la commune de Kandi. En témoigne cette victime. « C’est une pluie qui s’est abattue avec les grêles qui ont détruit tout le champ de coton d’environ 20 hectares. A côté de moi également il y a 8 hectares détruits par la pluie ».

Le préfet du département de l’Alibori est allé constater l’ampleur des dégâts. « Le constat est amer et affligeant. Les mots me manquent pour décrire effectivement la situation. On imagine la peine que vivent les sinistrés. C’est vrai qu’on arrive à avoir de ces genres de pluies mais celle qui a causées ces dégâts sont inédites. Certains des champs sont entièrement nus comme si on n’avait rien planté. Nous allons rendre compte à qui de droit puisque les gens ont investi d’énormes sous dans les champs qui ont été dévastés » a laissé entendre Ahmed BELLO KY-SAMAH.

Bachirou ISSA

Articles similaires