11e Congrès De La Région Afrique De La World Physiotherapy

 11e Congrès De La Région Afrique De La World Physiotherapy

La 11ème édition du Congrès Région Afrique de World Physiotherapy a eu lieu à Cotonou du jeudi 27 au samedi 29 octobre 2022, à Azalaï Hôtel de Cotonou. Ceci, sous le signe de la contribution positive à la consolidation des buts de la World Physiotherapy. Occasion pour les participants de réfléchir sur l’amélioration de la qualité des services de kinésithérapie pour un développement durable en Afrique.

«Amélioration de la qualité des services de kinésithérapie pour un développement durable en Afrique : le rôle de la formation, de la pratique, de la recherche et de la gouvernance». C’est sous ce thème que les participants venus d’une vingtaine de pays vont, du 27 au 29 octobre 2022, mener des réflexions sur l’amélioration des soins de kinésithérapie dans les hôpitaux et centres de santé publics comme privés afin qu’il y ait une meilleure prise en charge des patients en tenant compte de tous les aspects avec les différents thèmes qui seront évoqués au cours du congrès. Notamment «Service de kinésithérapie de qualité en Afrique : maintien de la formation et accessibilité», «Etudiants en physiothérapie, professionnels en début de carrière et futur réseau en Afrique», «La technologie comme outil pour améliorer les services de réadaptation», «Améliorer la qualité de vie liée à la santé des enfants atteints de maladies pulmonaires aiguës et chroniques : le rôle du kinésithérapeute», «Contribution potentielle des organisations locales et internationales dans le développement des services de physiothérapie en Afrique».

C’est pourquoi Wilfried Dahoueto, président de l’Association béninoise des kinésithérapeutes-rééducateurs (Abekir) reste persuadé que ces trois journées d’échange vont permettre de prendre du recul et de la hauteur sur certains sujets passionnant, mais aussi de mesurer tous les bénéfices qui peuvent en découler. Pour le président Région Afrique de World Physiotherapy, Martial Capo-Chichi, l’organisation du présent congrès permettra de répondre aux besoins de la population en apportant sa contribution à une meilleure santé physique, mentale et psychologique. A l’en croire, les communications seront axées sur l’amélioration de la qualité des services de kinésithérapie pour un développement durable en Afrique, le rôle de la formation, de la pratique, de la recherche et de la gouvernance. Notons que c’est la Directrice adjointe au Cabinet du ministère de la santé qui a procédé à l’ouverture du congrès tout en invitant les participants à faire de ce rendez-vous une grande réussite.

Patrice ADJAHO

Articles similaires