Driver Booster - Download Free for Windows 11, 10, 8, 7

Driver Booster: Free updater for Windows 11/10. Renew drivers for graphics, USB, audio, screen, network, printer, and mouse efficiently.!
Get it now for FREE !

Driver Booster Driver Booster Download

Dokou Dodo : « J’ai gagné ma place à Smouha »

 Dokou Dodo : « J’ai gagné ma place à Smouha »

Il est l’un jeunes africains qui composent cette saison, le contingent des étrangers du championnat égyptien. International béninois A depuis quelques mois, le milieu de terrain de 20 ans raconte cette expérience au pays des Pharaons. Il est le premier de nos trois volets consacrés aux Béninois expatriés dans le football arabe.

« Dodo bonjour. Merci de nous recevoir à l’occasion du stage des Guépards en France. Dans quelles circonstances avez-vous rejoint l’Egypte ?

www.2022mag.com : Dokou Dodo : « J’ai gagné ma place à Smouha »

J’évoluais au pays, dans le club Eternel FC (après un passage à OFMAS de Cotonou) où j’ai passé deux saisons. Lors de la deuxième, j’ai été appelé en équipe nationale U20 par Mathias Déguénon, dans le cadre des éliminatoires de la CAN 2023.

Et ?

J’ai été repéré lors du tournoi UFOA U20 qui se déroulait au Niger, et qui nous a ouvert les portes de la CAN en Egypte. C’est là que j’ai signé en Egypte en novembre 2022, plus précisément à Smouha Alexandrie. Je me suis engagé pour quatre ans.

https://www.2022mag.com/dokou-1-3-jai-gagne-ma-place-a-smouha/ : Dokou Dodo : « J’ai gagné ma place à Smouha »

Comment s’est passée votre intégration ?

J’ai été bien accueilli, notamment par un Guinéen, Alia Sylla, qui évoluait déjà là-bas (Le joueur est parti depuis à Zimbru Chisinau, en Moldavie, NDLR). Il m’a reçu chez lui et m’a conseillé, motivé. En gros, il m’a expliqué comment me comporter. Au club, on avait aussi un traducteur arabe-français.

Le coach égyptien vous a-t-il bien « reçu » ?

Tarek El-Ashry, le coach en poste à mon arrivée, m’a très vite dit que j’étais venu pour jouer. Il m’a recommandé de m’apprêter.

Quelles difficultés avez-vous rencontrées ?

Il a fallu s’adapter au rythme de jeu propre à ce championnat, aux séances quotidiennes d’entraînement aussi. Bon, je me suis vite adapté et j’ai rapidement gagné la confiance du coach.

A quel point ?

Et je me suis imposé ! A l’arrivée, j’ai dû jouer 22-23 matchs possibles (en fait, 29 dont 24 comme titulaire, NB). Et j’ai délivré une passe décisive lors du championnat 22-23 (Smouha a terminé 10e la saison passée, NDLR)

Dans la foulée, vous avez été appelé en équipe nationale A du Bénin…

Effectivement, le sélectionneur Gernot Rohr a fait appel à moi à l’occasion de la double confrontation de mars 2023 contre le Rwanda à Cotonou puis à Kigali, en éliminatoires de la CAN 2023. Je suis entré en jeu alors qu’on était menés et on a égalisé à 1-1. J’ai été ensuite titularisé au Rwanda, un match qu’on a gagné sur tapis vert car l’adversaire avait utilisé un joueur non-qualifié.

Cette saison, comment cela se passe-t-il ?

Le coach Tarek a été renvoyé et c’est Ahmed Samy qui a pris le relais sur le banc de Smouha (le club occupe la 7e place après 15 journées). Il était un peu dur à son arrivée avec moi. Mais j’ai gagné sa confiance à lui aussi et je n’ai plus quitté le onze de départ depuis ».

Propos recueillis à Amiens par @Frank Simon, Rédacteur en Chef de

www.2022mag.com : Dokou Dodo : « J’ai gagné ma place à Smouha »

Articles similaires

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *