Culture béninoise : Les enfants à l’école du  » Adjogan « 

 Culture béninoise : Les enfants à l’école du  » Adjogan « 

Le « Adjogan » est une danse qui, autrefois, annonce la sortie du Roi Toffa. Pour qu’elle ne disparaisse totalement, Océan Cica veut assurer la relève en organisant une séance d’initiation à l’intention des enfants de Cotonou du 15 au 19 décembre 2021. Cadre choisi, le siège du 4e arrondissement de Cotonou.

Une vingtaine d’élèves sélectionnés dans des écoles primaires publiques et privées des 1er, 2e, 3e et 4e arrondissements de Cotonou ont participé à une initiation de cinq jours à la danse Adjogan. Une initiative de l’Association artistique et culturelle Océan Cica en collaboration avec le Fonds des arts et de la culture. Quatre maîtres danseurs et chorégraphes ont assuré l’encadrement de ces enfants âgés de six à 15 ans. Selon l’initiateur du projet, les enfants vont à termes maîtriser l’histoire de cette danse patrimoniale, la percussion et comment esquisser ses pas. Deux objectifs sous-tendent cette initiative de Dominique fafolahan. Le premier est parti du que la génération actuelle est plus orientée vers les rythmes et sonorités étrangers. « Mais ce phénomène a une cause. Les enfants sont déconnectés de la culture de notre pays. Si tu ne connais pas quelque choses tu ne peux s’y intéresser » a-t-il dit. L’autre raison est d’accompagner le volet culturel du Programme d’Action du Gouvernement » a ajouté Dominique Fafolahan.

Emerveillé par les débuts de prestation des enfants stagiaires, Michel Adjissé, danseur professionnel et un des maîtres chorégraphes n’a pas hésité à le faire savoir. « Je pensais avoir beaucoup de difficultés mais le premier contact avec les enfants m’a motivé car il étaient prêts à apprendre » s’est-il réjoui. Pour le chef du 4e arrondissement de la ville de Cotonou, l’Association artistique et culturelle Océan Cica a vu juste « Il faut partir de la base pour changer les mentalités. L’appropriation de notre culture passe par sa transmission aux jeunes générations. Vous avez choisi la bonne option » a salué Saliou Adelabou Adédjouma.

Une attestation de participation a sanctionné la formation. La cérémonie de clôture est marquée ce dimanche 19 décembre 2021 par la reproduction d’un tableau scénique retraçant une journée dans la cour Honmè à l’époque de Roi Toffa.

Arnaud Acakpo (Coll)

Articles similaires