Vaccination contre la Covid-19 dans la vallée de l’Ouémé : Le wemexwé résolument engagé

 Vaccination contre la Covid-19 dans la vallée de l’Ouémé : Le wemexwé résolument engagé

Les membres de la  Coordination nationale de l’Union Générale pour le Développement des Communes de la Vallée de l’Ouémé (UGDCVO) dénommée « Wemexwé  » ne sont pas  restés les bras croisés dans la riposte contre la Covid-19.  A travers plusieurs initiatives, ils ont  pleinement joué leur  partition dans le cadre de l’incitation des citoyens à la vaccination.

Et comme l’adage populaire nous enseigne que la charité bien ordonnée commence par soi-même, le coordonnateur général de « Wemexwé  » Antoine Bonou et les membres de son bureau étaient les premiers à recevoir leurs doses de vaccin contre la Covid-19 . Ceci, quelque jours seulement après le lancement officiel de la première campagne de vaccination. S’en suivront des messages de sensibilisation à travers des médias, des visuels et autres moyens de communication pour faire passer le message. Un geste qui a poussé bon nombre de wémènou à prendre d’assaut les sites retenus dans la zone sanitaire Adjohoun -Bonou-Dangbo pour se faire vacciner. Étant donné que des poches de résistance se font remarquer dans certaines localités notamment celles de la basse vallée, la coordination générale de wemexwé a entrepris des tournées de sensibilisation  pour convaincre ces citoyens. Ces différentes actions en plus des moyens déployés sur le terrain par le gouvernement  ont que les fruits ont tenu la promesse des fleurs durant la campagne accélérée de vaccination. « Nous pouvons retenir de façon globale que tout s’est bien passé dans toutes les trois communes de ma zone de couverture. La commune de Bonou est à un taux vaccinal d’un peu plus de  122%et  Dangbo 103%. C’est seulement dans la commune d’Adjohoun qu’on a enregistré un taux vaccinal inférieur,  soit 83% »  a confié Docteur Marie-Flore Agossou-Oké, médecin coordonnateur de la zone sanitaire Adjohoun-Bonou-Dangbo en début de la semaine. Face à la résistance constatée dans la commune d’Adjohoun, les membres de la coordination générale de Wemexwé ont sorti un nouveau communiqué en date du mardi 14 décembre pour inviter ces populations à l’acte citoyen pour se sauver et sauver leur entourage.

Edmond HOUESSIKINDE

Articles similaires