Commerce transfrontalier : Les facilités exposées aux opérateurs économiques

 Commerce transfrontalier : Les facilités exposées aux opérateurs économiques

A travers une rencontre tenue, jeudi 29 avril 2021 à Cotonou, les douanes et ses bras techniques, les opérateurs portuaires, les cadres du ministère de l’Economie et des finances, de l’Agence pour la promotion de l’investissement et des Exportations (APIeX) ont eu connaissance des facilités qu’offre le Bénin en matière du commerce transfrontalier. Une assise dirigée par le Ministre Romuald Wadagni dont le thème central est «Faciliter le commerce transfrontalier au Port de Cotonou : Que faut-il savoir ?».

Les réformes enclenchées par le gouvernement béninois embrassent tous les secteurs au Bénin. Et le Commerce transfrontalier est l’un des secteurs sur lequel l’Etat béninois mise. Dans ce cadre, la présente rencontre aura permis de dévoiler les innovations pour un partenariat gagnant-gagnant entre les opérateurs économiques et le Bénin. Ainsi, réduction des délais des opérations et de leurs coûts, sécurisation du Corridor, transparence et fiabilité des opérations …etc sont entre autres, l’ensemble des réformes mises en œuvre pour le commerce extérieur. De même, la mise en œuvre du Programme de Vérification des Importations piloté par le partenaire technique Bénin Control, la dématérialisation des procédures de dédouanement via le Guichet Unique de Commerce Extérieur (GUCE), la migration de toutes les Unités douanières vers le SYDONIA World, la mise en place d’un Programme National des Opérateurs Economiques Agréés (OEA)…etc sont des innovations qui facilitent désormais la vie aux acteurs du commerce transfrontalier. Ces réformes ont été exposées par le douane béninoise sous la direction du Directeur Général Charles Inoussa Sacca. En ce qui concerne la mise en œuvre du commerce extérieur, il faut noter qu’un portail unique pour toutes les opérations avec pour objectif « zéro papier », sécurisation des recettes de l’Etat grâce au paiement électronique et surtout, l’amélioration du climat des affaires. Pour le Pvi, on note une maitrise de la valeur en douane des marchandises, tracking des marchandises en transit, inspection pour la certification des poids et de valeurs des marchandises etc. Toutes ces explications ont été saluées par l’assistance.

Patrice ADJAHO

Articles similaires

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *