Police républicaine : Plusieurs mutations enregistrées

 Police républicaine : Plusieurs mutations enregistrées

Ils sont 31 officiers subalternes de la Police républicaine à être mutés. Ceci, à travers la décision  N°2021/053/DGPR/SG/DRHC/SA du 20 avril 2021 portant mutation de trente et un (31) officiers subalternes de la Police républicaine. Ainsi, du secrétariat général de la Police républicaine en passant par les directions des sports, tirs et loisirs ; de la sécurité publique, de la police judiciaire, chaque secteur s’est vu attribué un nouveau commissaire.

Ainsi, l’office central de répression de la Cybercriminalité sera dirigé par le commissaire de police de première classe, Abdel Razack Nagnimi alors que le Directeur des sports, tirs et loisirs est le commissaire de deuxième classe Abdou Raoufou Aledji. Quant au commissaire de police de première classe Marcellin Gbeto, il assurera la relation des services publics, de la presse et de la communication. Au niveau de la Direction de la police judiciaire, la brigade criminelle  est désormais dans la main du commissaire de police de deuxième classe, Orou Sime Nansounon Orou Nam. A la direction départementale de la Police républicaine de l’Atacora, le nouveau commissaire  de Perma est le  commissaire de police de deuxième classe, Didier Makou. Au niveau de l’Atlantique, le nouveau commissaire  de l’arrondissement de Glo-Djigbé est  le commissaire de police de première classe, Septime Thibeau Ekpelou alors que l’arrondissement de Sekou sera dirigé par le commissaire de police de première classe, Brouï babi.

Des mutations ont été également faites au niveau de la Direction départementale du Borgou et du Zou. Selon la décision, en son article 2, les officiers subalternes de la Police républicaine susnommés doivent impérativement prendre service le vendredi 23 avril 2021 à 12 heures. 

Patrice ADJAHO

Articles similaires