Formation professionnelle: Le CFP Lolo Andoche au service des amoureux de la mode

 Formation professionnelle: Le CFP Lolo Andoche au service des amoureux de la mode

Dans le but d’apporter plus de connaissance aux amateurs de la mode et du stylisme, le promoteur de la marque de vêtement “Lolo Andoche” Charlemagne Amoussou  met à la disposition de ces derniers  un centre pour leur perfectionnement. Ledit centre ouvre ses portes ce lundi.

« Nous avons constaté que ceux qui font la couture à plat ne maîtrisent pas exactement la morphologie quand ça passe d’une personne à une autre ».  C’est au vu de ce constat fait que le créateur béninois a décidé de mettre en place un centre de formation professionnelle destiné à former les couturiers qui veulent se perfectionner. Le CFP Lolo Andoche, vient donc à la rescousse des futurs créateurs béninois dans un monde où l’industrie de mode a besoin d’une main d’œuvre qualifiée. « Nous avons le basique, le classique, le prestige et le haut de gamme. » a-t-il déclaré

A l’en croire, la formation qui démarre ce lundi 01 mars prendra en compte toutes les personnes désireuses de se faire former et ayant au moins le niveau de la classe de troisième du premier cycle. « Celui qui n’a pas un minimum de niveau donné, il restera là sans rien comprendre puisqu’il faut connaître comment utiliser l’équerre, le compas etc », a indiqué Lolo. Pour lui, « L’industrie de la mode, c’est avoir toute la main d’œuvre qualifiée. »

« Lorsque vous êtes formés en patronage quel que soit le pays, vous allez vous adapter à la morphologie de chaque personne. Savoir comment adapter un modèle à un patron », renchérit le couturier styliste modéliste martiniquais, Marc José Péro.

« Après trois ans, l’élève aura une attestation et  sera présenté au CQM>> a notifié le promoteur Amoussou Andoche. Pour ce qui est du coût de la formation, les inscrits en première année payeront 500 mille francs, ceux des deuxième et troisième années débourseront la sommes de 700 mille francs pour un total de 1.700.000 en ce qui concerne les trois années de formation.

Firmin KASSAGA

32 vues

Articles similaires