Vaccination contre la Covid-19 : L’appel de Benjamin Hounkpatin aux asthmatiques

 Vaccination contre la Covid-19 : L’appel de Benjamin Hounkpatin aux asthmatiques

La Covid 19 fait des ravages et pire encore dans le rang des personnes souffrant d’autres maladies. C’est le message que le ministre de la santé Benjamin Hounkpatin a tenu à faire passer lors d’une récente rencontre avec les hommes des médias.

Alors que la recrudescence des cas de covid se fait ressentir de plus belle dans la ville de Cotonou et consort, l’inquiétude s’empare de certaines personnes quant à l’attitude à adopter en ces temps de crise. Si la maladie n’épargne aucune tranche d’âge, les personnes souffrant d’autres mal en dehors du Covid sont encore plus exposées aux ravages du virus. Acteur clé  de la lutte contre la covid 19 depuis son invasion sur le territoire, Benjamin Hounkpatin a tenu à attirer l’attention de la population sur le danger que représente cette maladie surtout pour des personnes souffrant d’asthme. « L’asthme aujourd’hui est considéré comme un facteur très favorable pour les formes graves de Covid.  Les sujets aujourd’hui âgés de 24, 28 ,34 ans qui n’ont pas de symptômes, sont en train de mourir. Ce n’est pas une vue d’esprits, ce n’est pas pour vous faire peur, c’est la réalité tangible que nous vivons tous les jours qui plus est encore lorsqu’on est porteur déjà de tars d’une maladie qui expose à développer des formes graves » a-t-il déclaré face aux hommes des médias.

Depuis son apparition sur le territoire béninois, la Covid 19 a déjà infecté plus de 19 841 personnes pour un total de 141 décès. Enfants, jeunes, et vieillards personnes n’est épargné par les ravages du virus.  Dans le rang des personnes souffrant d’autres anomalies, l’inquiétude monte. Il a  été prouvé par de nombreux médecins que le virus se développe beaucoup plus vite dans leur organisme. Face à l’urgence de la situation, c’est en tant qu’esprit avertit que le ministre de la santé à une fois encore tiré la sonnette d’alarme pour en appeler au bon sens de cette catégorie de la population  sur l’urgence de se faire vacciner. « Je voudrais encore lancer un appel formel à ces cibles qui sont encore beaucoup plus exposées aux formes graves que les autres à ne pas attendre de se faire vacciner à temps.  A allada, il y des gens qui m’ont dit Mr le ministre j’étais à une semaine de faire la vaccination, je voulais faire ça le lendemain et puis j’ai commencé la maladie. Il y des gens qui sur leur lit de mort ont regretté de ne pas  avoir été vaccinés. Il faudrait éviter que ça arrive, c’est pour ça vous devez le faire et recommander aux autres personnes qui sont porteurs de cette maladie exposée aux formes graves à le faire sans délai. Une seconde hésitation peut être fatale », a confié Benjamin Hounkpatin

La résurgence des cas de Covid ces deniers temps à mis le gouvernement en alerte rouge. Le centre de traitement installé à Allada reçoit au quotidien 10 à 12 patients atteints du covid 19.  Ce nombre est en forte hausse et démontre l’urgence sanitaire actuelle, ce qui oblige le personnel soignant à être sur le qui-vive. A la date du dimanche 12 septembre 2021, le Bénin compte plus de 19841 cas confirmés sur toute l’étendue du territoire national  dont 141 décès. La Covid 19 est bien de retour aux affaires et mérite d’être prise au sérieux par tout le monde.

 Yvon ALITONOU

Articles similaires

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *