Tour cycliste international du Bénin : Une fin en apothéose!

 Tour cycliste international du Bénin : Une fin en apothéose!

Le Tour du Bénin 2021 s’est achevé samedi 22 mai 2021 avec la victoire du burkinabé, Paul Daumont qui a remporté le circuit fermé, (101Km ; critérium de Cotonou sur le boulevard des Armées) tout en terminant maillot jaune.  Le meilleur béninois Bashiki Idrissou a fini troisième à l’issue de la dernière étape.

La 16ème édition du tour cycliste international du Bénin se conjugue désormais au passé. Parti le 17 mai de Djougou et parcouru sur une distance totale de 1.802 kilomètres, dont 632 km de course et 1.170 km de transbordement, ce tour a connu son épilogue le samedi 22 mai 2021 à Cotonou sur un critérium de 101 km, plus précisément 29 tours qui déterminent la distance à parcourir. A l’image des étapes précédentes, ce sont les coureurs du Burkina-Faso qui ont dicté leur loi en s’adjugeant la première place lors de la dernière étape par l’entremise du maillot jaune de cette édition, Paul Daumont.

En somme, le jeune coureur burkinabé (vainqueur des Tours de la Côte d’Ivoire (2018) et du Togo (2019) comptabilise à lui seul sur  l’ensemble du tour quatre victoires d’étapes sur six possibles et ses compatriotes Salifou Yerbanga et Souleymane Koné se sont partagé les deux autres. Avec ce sacre, il succède ainsi à Salifou Yerbanga, vainqueur en 2018 et intègre par la même occasion le cercle fermé des Burkinabè qui ont déjà remporté ce Tour du Bénin. Porté en triomphe par ses pairs, il n’a pas caché sa joie d’être sacré leader de ce tour. « Je suis très content de rempoter ce tour. C’est un sentiment spécial et particulier », se réjouit-il avant d’ajouter « Je l’avais déjà dit que notre objectif est de travailler pour gagner le maillot jaune. Ce que nous avions réalisé. C’est un travail d’équipe. Je remercie tout le monde pour ce sacre ».

Au-delà du maillot du grand vainqueur, plusieurs maillots et trophées ont été décernés aux coureurs les plus méritants dont le maillot de la combativité décerné au Bénin.

Il est à rappeler que ce 16ème tour cycliste international du Bénin a connu la participation de six pays africains (le Nigeria, la Côte d’Ivoire, le Sénégal, le Niger, le Burkina Faso, ainsi que le pays hôte, le Bénin avec deux équipes), et toutes les grandes étapes ont été remportées par des coureurs burkinabés

Bashiki Idrissou sur le bon chemin

Pour la première de sa carrière, Idrissou Bashiki s’est hissé sur un podium de Tour continental. Par sa détermination et son engagement, le capitaine de l’équipe nationale A du Bénin a fini non seulement troisième lors de la deuxième étape mais aussi au terme de la sixième étape de ce 16e Tour cycliste international du Bénin. Preuve qu’il est sur le bon chemin et a l’obligation de poursuivre sur cette même lancée pour être sacré maillot jaune dans un futur proche. «Je suis très heureux, parce que c’est la première fois que je suis sur un podium d’une compétition continentale. Je remercie mes partenaires pour le travail abattu. Je pense que les fois à venir nous allons faire beaucoup mieux », a-t-il déclaré.  

Ils ont dit

Romuald Hazoumè, président de la Fédération Béninoise de Cyclisme

 « Franchement, je suis très satisfait. Le tour a été formidable. Nous sommes capables de mieux nous organiser, nous sommes capables de prendre nos responsabilités, comme le gouvernement du Président Patrice Talon a pris ses responsabilités en nous mettant à disposition l’armée qui a veillée sur nous de Cotonou jusqu’à Boukoumbé et de Boukoumbé jusqu’à Cotonou aujourd’hui.  Donc tout le monde prend ses responsabilités, le ministre des Sports, le gouvernement, les béninois eux-mêmes, les coureurs eux-mêmes. Nous pouvons aller loin, nous pouvons montrer aux autres pays que nous avons la capacité de résister à tout aujourd’hui, et ça c’est une vraie fierté. (…) L’équipe béninoise s’est bien battue. Elle a de la malchance, mais ce n’est pas grave. Cette équipe gagnera. Il faut poser la question aux burkinabés, ils savent bien. Un coureur, il faut au moins cinq ans pour le mettre en route ».

Oswald Homeky, Ministre des sports

Je suis très content de la qualité de l’encadrement que le comité d’organisation a réussi à mettre en place avec le concours des différents intervenants et surtout la fierté de voir que dans notre pays le Bénin, désormais on peut organiser des tours de bonne facture en sachant bien évidemment que les années à venir nous souhaitons avoir plus d’équipes et plus d’engouements autour de ce tour (…) Ce qui est important est de noter que le travail qui a été mis en place aujourd’hui, il y a une volonté de communiquer à tout le Bénin cette énergie et cette flamme du potentiel du cyclisme que nous voulons continuer à promouvoir. Je profite de l’occasion pour remercier tout le monde, particulièrement la Fédération Béninoise de Cyclisme et tous les sponsors qui ont accompagné le projet. Je n’oublie pas la presse nationale et internationale. C’est un évènement important qui participe à la valorisation de notre pays (…) Je peux vous rassurer que le soutien du gouvernement à ce tour est désormais une tradition. Mieux le Bénin sera prêt à accueillir plusieurs délégations. Pour rappel, nous avons pris une mesure d’exemption de visa  pour les ressortissants des pays  pour les non africains en moins de dix minutes ils peuvent avoir leur visa sur la plateforme e-Visa. Preuve que le Bénin est prêt à accueillir du monde. Nous travaillons pour que d’ici quelques années le Tour cycliste du Bénin devienne aussi un rendez-vous incontournable dans l’agenda international des tours cyclistes.  

Damien TOLOMISSI

Articles similaires