Togo/Les métiers de la communication à l’ère du numérique : Ithiel Kotin-Dofontien et Peace Ahouissou dressent l’avatar du nouveau communicant

 Togo/Les métiers de la communication à l’ère du numérique : Ithiel Kotin-Dofontien et Peace Ahouissou dressent l’avatar du nouveau communicant

Le sujet a réuni la semaine écoulée, étudiants et membres de l’Institut des Sciences de l’Information de la Communication et des Arts ( ISICA/UL). Placé sous le thème “Le profil du nouveau communicant” , cette rencontre d’échange et de partage a connu la présence de Ithiel Ahouissou chargé de communication à l’université Senghor à Alexandrie et Peace Ahouissou, Consultante en communication et également Ceo Wilaya.  Tous deux anciens étudiants de l’université d’ISICA, ils ont levé le  voile sur le profil du nouveau communicant de nos jours.

Face aux exigences du métier de la communication,  un bon communicant se doit d’être à la hauteurs des attentes placées en lui, il doit se surpasser et s’imposer de par ses compétences en tant qu’élément important de son secteur d’activité. A la base, il doit être un bon stratège.

Selon des propos relayés par  le journal ”Matin libre” Dr Yao-Baglo Namoin, co-organisatrice de la rencontre et enseignante à l’ISICA «On ne peut plus faire le métier de communicant sans maîtriser les basiques du numérique, sans avoir des notions clés en graphisme, en écriture journalistique». Pour Ithiel Kotin-Dofontien la rage d’apprendre et la culture de l’excellence font partie intégrante « du profil du nouveau communicant » . Peace Ahouissou, de son côté, pense que le numérique favorise la désintermédiation dans la construction du nouveau profil de communicant car assez d’outils et de connaissances y sont accessibles . Pour elle, le métier de la communication est le plus beau métier du monde.

Tout l’intérêt de cette rencontre réside dans le fait de permettre aux étudiants, futurs professionnels de la communication, d’après notre source,  d’avoir dès leurs cursus académiques une connaissance des défis et des exigences du marché de l’emploi , afin de commencer tout de suite à travailler sur leurs insuffisances.

C’est avec beaucoup d’espoir et de satisfaction que les participants à cette session d’échange  se sont séparés. Mettre en application les conseils reçus durant cette rencontre, c’est le message de fin porté par les organisateurs à l’endroit des étudiants.                             

Yvon ALITONOU

Articles similaires