Tennis de Table: Ferdinand Sounou élu président de la Région Ouest Africaine

 Tennis de Table: Ferdinand Sounou élu président de la Région Ouest Africaine

Le bureau exécutif de la Région Ouest Africaine de Tennis de Table a un nouveau président. Il s’agit de Ferdinand Sounou, président de la Fédération béninoise de tennis de table (Fbtt). Cette consécration a été effective lors de l’Assemblée générale élective de la Confédération Africaine de Tennis de Table (CATT) qui a eu lieu le weekend écoulé par visioconférence à Yaoundé au Cameroun.

Ferdinand Sounou récompensé pour ses efforts pour le développement de tennis de table sur le continent africain. En lice pour le poste du président de la Région Ouest Africaine de Tennis de Table, qui compte 15 nations (le Togo, le Nigéria, le Burkina-Faso, le Niger, le Ghana, la Côte-d’Ivoire, le Sénégal…), le Béninois a été élu par ses pairs pour redonner vie au tennis de table à travers l’organisation régulière des compétitions pouvant permettre de rehausser le niveau des pongistes. Rigoureux, pragmatique, dévoué et ayant une connaissance très poussée du ping-pong africain, Ferdinand Sounou, remplaçant du Nigérian Wahid Oshodi (Lequel siégera désormais à la Fédération internationale de tennis de table) a dévoilé ce qui a milité pour l’ascension du Bénin à ce poste.

 «Tout ce que nous faisons au Bénin en matière de compétition regroupant les anciens pays de la zone 3, nous communiquons beaucoup autour de cette compétition. Nous communiquons au niveau régional, continental et mondial. Nous donnons plus de visibilité à ce que nous faisons au Bénin. Tout ça a milité dans la balance pour que le Bénin soit honoré au poste de la présidence de la Région ouest africaine de tennis de table», a-t-il confié avant d’ajouter que sa première tâche est la composition du bureau complet afin que le travail puisse véritablement commencer. «Déjà, je suis en pourparlers avec le Nigéria pour la mise en place du bureau, et aussi avec le Ghana. Je pense que dans les jours à venir, le bureau sera connu et le compte rendu sera fait à la Confédération africaine de tennis de table sur sa composition. A partir de cet instant, nous allons mettre notre plan de travail en place».

Dans la même dynamique, il se donne comme objectif de renforcer les capacités des formateurs, des arbitres et d’accroître la visibilité de la de la Région Ouest Africaine à travers l’organisation des compétitions avec méthode et finesse.

A noter qu’avant cette ascension, Ferdinand Sounou Vice-président de cette même zone.

Damien TOLOMISSI

Articles similaires

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *