Systèmes agro-sylvo-pastoraux de l’Afrique de l’Ouest : Focus sur les acquis et les limites du dispositif de 2016-2021

 Systèmes agro-sylvo-pastoraux de l’Afrique de l’Ouest : Focus sur les acquis et les limites du dispositif de 2016-2021

Le siège de l’Institut National des Recherches Agricoles du Bénin (INRAB) a accueilli du lundi 15 au mercredi 17 novembre 2021, la réunion du Comité Scientifique du Dispositif de Recherche et de Formation en Partenariat sur les systèmes agro-sylvo-pastoraux en Afrique de l’Ouest (DP ASAP). Occasion pour les participants de faire un bilan sur les acquis et les limites du dispositif de 2016-2021.

Placé sous le thème «efficacité des dispositifs de recherche et d’enseignement en partenariat pour accompagner la transition agro-écologique dans les systèmes agro-sylvo-pastoraux d’Afrique de l’Ouest : Bilan d’activités 2016-2021 du DP ASAP et perspectives», cette assise qui se tient en présentiel et en visioconférence a pour objectif de faire le point des acquis et des limites du dispositif de 2016-2021 et d’en dégager les perspectives. Il a été question au cours de cette session, d’une part, de faire le point des acquis et des limites des actions de recherche-développement, de formation et d’enseignement, de partenariats et de visibilité du dispositif de recherche et de formation en partenariat et d’autre part, d’élaborer le contenu de son 3ème projet scientifique. Au cours des échanges, le dispositif en Partenariat centré sur l’agro-écologie a pris une place importante.  Pour Tanguy LAFARGE, Directeur Général à la Recherche et à la Stratégie de la CIRAD, délégué aux dispositifs en Partenariat, le dispositif de recherche et de formation en Partenariat est précurseur de beaucoup d’innovations agro-écologiques, en intégration agriculture-élevage. «Je pense que le dispositif de recherche et de formation en Partenariat doit être fier de tout ce qui a été discuté durant ces jours » a-t-il dit. A l’en croire, le dispositif est un cadre idéal d’échanges, de mise en commun des projets de recherche et de renforcement de capacités. Il a le mérite d’avoir mobilisé plusieurs projets collaboratifs, mais et surtout la formation des chercheurs juniors au travers des formations diplômâtes et continues. Rappelons que le Dispositif de Recherche et de Formation en Partenariat sur les systèmes agri-sylvo-pastoraux en Afrique de l’Ouest (DP ASAP), basé au CIRDES à Bobo-Dioulasso, est un consortium d’institutions de recherche et d’enseignement internationale (CIRAD), sous-régionale (CIRDES) et nationale : Bénin (INRAB), Burkina Faso (INERA, IDR/UNB, CEDRES), Côte d’Ivoire (UPGC) et Mali (IER). Il dispose d’un Comité de Pilotage (COPIL), d’un Comité Scientifique (CS) et d’une Cellule d’Animation et de Coordination (CAC), se réunissant annuellement.

Patrice ADJAHO

Articles similaires