Succès du Bénin sur le marché financier : Romuald Wadagni ratisse large

 Succès du Bénin sur le marché financier : Romuald Wadagni ratisse large

La République du Bénin vient encore une fois d’étonner le monde. Ceci par la mobilisation de 328 milliards FCFA uniquement pour le social à grande échelle engagé par le Président Patrice Talon et son gouvernement. Une forte action tributaire au Leaderchip du Ministre Romuald Wadagni sur le marché financier.

« On ne prête qu’aux riches » dit-un adage. Ainsi, le gouvernement du Bénin par ce nouveau succès vient de poser la pierre principale de la mise en œuvre de son engagement de faire de son deuxième mandat (5ans) du “hautement social”,  a fait savoir le Ministre Béninois de l’Economie et des Finances, Romuald Wadagni  en ajoutant que « Le Bénin vient de marquer l’histoire de l’Afrique et du monde en affichant de fort belle manière, son engagement pour l’atteinte des ODD grâce à l’émission inédite d’un emprunt de 500 millions d’Euros soit près de 328 milliards FCFA ».

Cette mobilisation conclue à 4,95% permettra de financer divers projets à caractère social et environnemental. Elle traduit la confiance renouvelée des investisseurs en la signature du Bénin et a reçu un accueil très favorable de la part des investisseurs, avec un niveau de souscription représentant près de 3 fois le montant recherché. Par cette opération, selon le Ministre Wadagni, le Bénin se positionne comme le premier pays d’Afrique à émettre un Eurobond ODD, et l’un des premiers au plan mondial. Les ressources issues de cette émission seront consacrées à la mise en œuvre de l’agenda 2030, incluant les mesures d’intégration des ODD.

Les Objectifs du Développement Durable pris en compte par le Bénin dans cette planification sont basés sur quatre piliers notamment : « la population ou le social », « la prospérité ou l’économie », « planète ou environnement » et « paix ou gouvernance ». Selon l’évaluation du cadre décennal d’action pour l’accélération de la mise en œuvre des ODD au Bénin (2021-2030) dont le rapport a été publié en novembre 2030, il faut pour le Bénin près de 18 milliards d’euros pour la période 2021-2025.

Elle révèle un coût estimatif de près de 2,7 millions d’euros (1,78 milliards de FCFA) pour les actions transversales ; un besoin de financement de près de 4,5 milliards d’euros (2956 milliards de FCFA) pour l’ensemble des actions spécifiques retenues pour les cibles prioritaires éligibles, avec un total de 181 actions dont 46% sont des projets, 13% des programmes et 41% d’autres types d’intervention. Près de la moitié des actions (41%) identifiées sont financées exclusivement par le budget national, 17% sont financées exclusivement par les partenaires techniques et financiers et 24% sont financées conjointement par le budget national et les partenaires techniques.

Les obligations ODD/agenda 2030 sont émises sur plusieurs formats. Lesquels formats ont été adoptés suivant les principes des « Obligations vertes, sociales ou durables » établis par l’ICMA: Format exclusivement vert (financement ou refinancement exclusif de dépenses appartenant aux catégories d’éligibilité environnementales) ; format social (financement ou refinancement exclusif de dépenses appartenant aux catégories d’éligibilité sociale) ; format durable (financement ou refinancement de dépenses appartenant à la fois aux catégories vertes et sociales).

Le ministre de l’Economie et des Finances du Bénin, Romuald Wadagni reçoit la reconnaissance du peuple béninois par son leadership sur le marché financier mondial. Aucun de ses prédécesseurs ne s’est au tant positivement illustré sur ce tapis. Il enchante plus d’un par son leadership managérial.    

                                                                                                                                                                Gilles HOUETONNOU (Coll)

Articles similaires

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *