Subventions aux clubs de football/ Budget 2022: Les autres disciplines concernées?

 Subventions aux clubs de football/ Budget 2022: Les autres disciplines concernées?

Les clubs de football ont chacun reçu, en cette année 2021, une subvention du Ministère des sports. Mais pas ceux des autres disciplines. C’est le moment pour le Ministère des Sports de corriger le tir dans l’exercice du budget 2022 de son département.

Le gouvernement béninois par l’entremise du Ministère des sports a distribué une somme de 1 milliard 153 millions de francs CFA aux fédérations sportives, aux clubs, associations et centres. C’était le 5 mars 2021 à Cotonou lors de la cinquième édition de la répartition en public de la subvention de l’Etat aux différentes fédérations sportives. Pour la première fois, le montant alloué à ce secteur dépasse le milliard, ce qui n’est pas sans réjouir les parties prenantes, surtout que chaque édition a vu la cagnotte augmenter. Avec une telle somme, le gouvernement montre sa détermination à faire du sport béninois une véritable industrie et de positionner ainsi le pays parmi les grandes nations.

Si le Comité national olympique et sportif béninois a obtenu 100 millions de francs de cette cagnotte, la Fédération béninoise de football s’en sort avec le plus large sourire. Pour leur part, les clubs de la Ligue de football ont reçu chacun 10 millions et 5 millions pour ceux de la ligue amateur de football. Les clubs de football féminin des ligues 1 et 2, il y a  de cela quelques semaines au nombre de 26, ont pour leur part obtenu 46 millions. Les centres de formation ont aussi eu leur part de cette subvention 1 million x 50 soit 50 millions de FCFA. Ce qui fait un total de 521 millions, soit 43,78% du montant total en ajoutant la subvention des clubs féminins de football. A cela il faut ajouter les moyens financier et humain mobilisés à chaque sortie des Ecureuils footballeurs. (Voir détails en encadré). Au vu du montant global, d’aucuns diraient que c’est trop alors que le football a besoin de beaucoup plus pour tutoyer les grandes nations qui nous entourent.

Si cet effort du gouvernement est louable, il reste que la cagnotte soit revue à la hausse en vue de permettre effectivement de diversifier l’offre sportive nationale. En effet, les clubs des autres disciplines ont été oubliés lors du partage de la subvention.

Corriger le tir

Donner plus de moyens aux autres disciplines sportives doit  induire des résultats satisfaisants. Les arts martiaux, la pétanque, le tennis, le Rollers et bien d’autres disciplines sont actuellement très prometteuses. Les fédérations de Volley-ball, Handball et de Basket-ball ont démarré cette saison leur championnat professionnel pour appuyer les réformes engagées dans le sport national. Le Hic, tout ceci sans le moindre appui de l’Etat à ces Béninois qui ont fait le pari d’investir dans un autre sport que le football.  Un appui  conséquent leur permettrait d’aider les autres enfants béninois de vivre leur rêve et de hisser plus haut l’étendard national dans les arènes internationales dans ces disciplines où le Bénin a fait ses preuves par le passé. Et le Ministre des sports a désormais la possibilité de corriger cela dans son programme d’exercice budgétaire 2022. Un acte louable qui fera davantage ministre, Oswald Homeky, l’homme de la révolution du sport béninois.

Damien TOLOMISSI

Pour cette cinquième édition, voici quelques détails des  subventions allouées: CNOSB : 100 millions ; Basket-ball : 50 millions ; 50 centres de formation sportive : 1 million chacun ; Pétanque : 40 millions ; Karaté do : 22 millions ; Taekwondo : 22 millions ; Cyclisme : 22 millions ; Wushu : 21 millions ; Volley-ball 21 millions Natation : 16 millions ;  Boxe : 15 millions ; Rugby : 15 millions ; Escrime : 12 millions ; Tennis de table : 10,5 millions ; Lutte : 10 millions ; Gymnastique : 10 millions ; Badminton : 9,5 millions ; Aviron: 7,5 millions ; Haltérophilie : 5,5 millions.

Articles similaires