Session ordinaire de la commission nationale des frontières : L’appel aux autres ministères

 Session ordinaire de la commission nationale des frontières : L’appel aux autres ministères

La cérémonie d’ouverture de la première session ordinaire de la commission nationale des frontières a eu lieu, mardi 27 juillet au Bénin Royal Hôtel de Cotonou. Occasion pour les participants d’échanger sur le financement de la gestion intégrée des espaces frontaliers au Bénin et de faire de plaidoyers pour la participation de tous les ministères sectoriels.

Au cours de cette session, il a été question pour les participants de passer en revue les interventions de l’Agence Béninoise de Gestion Intégrée des Frontières (ABeGIEF), apprécier le chemin parcouru et explorer les dispositions à prendre pour une prise en charge conséquente des localités frontalières.

Occasion pour le Directeur général de l’ABeGIEF Marcel Baglo d’attirer l’attention des uns et des autres sur une nécessité de la participation de tous les acteurs impliqués dans la gestion et le financement des activités, à jouer leur partition en mettant les ressources conséquentes pour le renforcement du sentiment d’appartenance, au niveau des populations des zones frontalières. «Avec tant d’années de retard dans la prise en mains des frontières, aucune structure ne peut à elle seule réussir à régler tous les problèmes», a-t-il laissé entendre avant de lancer un appel aux autres ministères d’investir une partie significative de leurs budgets dans les espaces frontaliers.

Pour sa part, le Directeur de cabinet du ministre de l’intérieur et de la sécurité publique, Ouoro Baro MORA, n’a pasmanqué de rappeler l’impérieuse nécessité de la participation de tous à l’offre de services de base aux populations frontalières.

Patrice ADJAHO

Articles similaires