Reconnaissance de mérite : L’ONG Yètin distingue des plusieurs acteurs

 Reconnaissance de mérite : L’ONG Yètin distingue des plusieurs acteurs

« La reconnaissance silencieuse ne sert à personne » a dit Gladys Bronwyn pour signifier qu’il importe de passer à l’acte quand il le faut. L’ONG Yètin a compris le message en organisant la distinction des artisans de changement de comportement. La cérémonie a eu lieu à Akpakpa le weekend écoulé.

Une dizaine de maîtres artisans et le président du collectif des artisans de la zone 1 du Littoral, Moukaïla Akanni, sont honorés par l’ONG Yètin. Le but de la distinction est d’encourager les responsables des ateliers d’artisans pour, ainsi dire, reconnaître le travail qu’ils abattent pour façonner ces adolescents et jeunes enfants. « Nous sommes convaincus à l’ONG qu’en agissant ainsi ils seront plus motivés pour se donner davantage » a déclaré Andrea Bachemba, conseillère pédagogique et facilitatrice de l’ONG.

« Ce que Yètin fait pour nous, seul Dieu peut la récompenser en retour. Nous avons constaté que l’accompagnement de l’Ong porte ses fruits car le comportement de beaucoup d’enfants a changé depuis que la collaboration a commencé. Avec les distinctions d’aujourd’hui, c’est encore une façon de nous dire de redoubler d’efforts » a laissé entendre Odilon Togbofodji, maître artisan.

Il n’y avait pas que les artisans qui sont récompensés par Yetin. Des responsables d’établissement d’enseignement et le chef de la région pédagogique de la zone 29 ont été aussi honorés. Trois enseignants des écoles maternelles publiques de Gbèdjèwin groupe A et B et de l’Habitat du 4e arrondissement de Cotonou ont été célébrés.  » Nous avons pensé aux enseignants aussi parce qu’ils sont des artisans à la base. Ce sont eux qui donnent les premières notions aux enfants », a expliqué Andrea Bachemba. La directrice de l’école maternelle publique de Gbèdjèwin groupe B s’est dite surprise à l’annonce de l’information. » On ne s’attendait pas à cette distinction, car nous ne faisons qu’accomplir notre devoir d’éducateur. Ça fait plaisir de savoir que l’on reconnait notre rôle dans la société » a confié Pélagie Hinnougnon Gnanclo. L’Ong Yètin a pour vocation l’accompagnement des enfants, adolescents, jeunes et femmes en situation difficile. Aussi, s’occupe t-elle des personnes à besoin spécifique et les personnes du 3e âge. Dans le cadre de sa collaboration avec les artisans, l’ONG Yètin organise régulièrement des séances de sensibilisation sur les questions du genre et de sexualité responsable. Lors de la cérémonie de distinction, Yètin a reçu les soutiens de Armand Vignon, directeur de la maison de la société civile et celui du Réseau Africa Woman Forum représenté par sa secrétaire générale Zariatou Ngobi.

Arnaud ACAKPO (Coll)

Articles similaires