Projet DEFISSOL dans la commune de Pobè : Bientôt la construction d’une centrale photovoltaïque de 25 mégawatts

 Projet DEFISSOL dans la commune de Pobè : Bientôt la construction d’une centrale photovoltaïque de 25 mégawatts

Le Ministre de l’Energie Dona Jean-Claude Houssou, Ambassadeur de France au Bénin Marc Vizy et Ambassadrice de l’Union européenne au Bénin Sylvia Hartleif, ont procédé, la semaine écoulée à l’inauguration de la centrale solaire photovoltaïque de 25 mégawatts d’Illoulofin à Pobè construite par le groupement Eiffage Energie Services Clemessy / RMT dans le cadre du projet DEFISSOL. Cette cérémonie, s’est tenue en présence de Martin Pericard, Directeur Adjoint de l’Agence Française de Développement (AFD) au Bénin, de Karimou CHABI SIKA, Directeur Général de la Communauté Electrique du Bénin (CEB), de Emeric TOKOUDAGBA, Directeur Général de la Société Béninoise de Production d’Electricité (SBPE), et de Gérard ZAGRODNIK, Directeur Général de la Société d’Energie Electrique (SBEE).

D’un montant total de près de 40 milliards de FCFA (60,5 millions d’euros), le projet DEFISSOL est cofinancé à hauteur de 32,8 milliards FCFA par l’Agence Française de Développement et de 6,7 milliards FCFA par l’Union européenne et fait partie de l’Initiative Équipe Europe Bénin « Investir dans l’énergie verte ». Il prévoit d’une part la construction d’une centrale photovoltaïque de 25 mégawatts dans la commune de Pobè, la première centrale solaire d’envergure au Bénin et l’une des plus importantes d’Afrique de l’Ouest et d’autre part la modernisation du système informatique de la SBEE. A travers le projet FORSUN, également cofinancé par l’Agence Française de Développement et l’Union européenne à hauteur de 36 milliards FCFA, la capacité de cette centrale sera étendue à 50 MWc à l’horizon 2023.

S’inscrivant parfaitement dans la stratégie de développement du secteur de l’Energie au Bénin et dans la stratégie européenne d’investissement « Global Gateway », le projet DEFISSOL vise à assurer un approvisionnement énergétique régulier, sécurisé et moins coûteux, notamment en diversifiant les sources de production d’électricité. De façon spécifique, il viendra contribuer à renforcer l’autonomie énergétique du Bénin, baisser le coût de l’électricité pour les ménages, réduire les émissions de gaz à effet de serre (à hauteur de 23 000 tonnes de CO2 par an sur une durée de 25 ans) et à améliorer la pérennité financière de la SBEE.

Au Bénin, l’AFD a fait de l’énergie un de ses principaux secteurs d’intervention. L’Agence y consacre ainsi depuis 2014 plus de 151 milliards de FCFA, à travers cinq projets qui doivent permettre l’accès à l’électricité de plus de 900.000 personnes et une amélioration du service de l’énergie pour des centaines de milliers d’autres.

La coopération de l’Union européenne dans le secteur de l’énergie au Bénin intervient notamment à deux niveaux: l’appui institutionnel et le renforcement des capacités des acteurs du secteur de l’énergie et la promotion des investissements dans les secteurs porteurs de l’accès à l’électricité, des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique pour une enveloppe globale de plus 70,8 milliards de FCFA sous forme de don.

Patrice ADJAHO

Articles similaires