Projet d’augmentation de capital de la BOAD : Pour répondre aux besoins croissants des populations

 Projet d’augmentation de capital de la BOAD : Pour répondre aux besoins croissants des populations

Le Ministre de l’économie et des finances de la République togolaise, Sani Yaya, président en exercice du Conseil des Ministres de l’Uemoa, le président de la Banque Ouest Africaine de Développement (Boad), Serge Ekue et le Directeur général de la Banque Arabe pour le Développement Economique en Afrique (Badea), Sidi OuldTah, ont procédé à la signature d’une déclaration tripartite. Une signature qui permettra au plan «Djoliba» de prendre corps. C’était en marge de la session ordinaire du Conseil des Ministres de l’Union Monétaire Ouest Africaine (Umoa), tenue à Dakar au Sénégal.

Cette signature vient à point nommé. La Boad s’est dotée, en effet, d’un nouveau plan stratégique 2021-2025, le plan «Djoliba», qui vise à accroître de 50% le financement des projets de développement et notamment ceux liés à la transition écologique (soit environ 6 milliards US$ de nouveaux prêts). Ainsi, l’augmentation de capital envisagée est de l’ordre de 1,5 milliard US$ et permettra à l’institution de répondre aux besoins croissants des populations de l’Union en infrastructures de transport, énergie, habitat, agriculture, éducation et santé. Ce prêt, suivant les recommandations de la Boad, sera destiné à financer la totalité du capital sujet à appel dans le cadre de son projet d’augmentation de capital. Dans cette perspective, la Badea, engagée de longue date dans le financement du développement économique de l’Uemoa et partenaire stratégique de la Boad, souhaite soutenir le projet d’augmentation de capital de la Banque. A cet effet, l’institution est disposée à considérer avec bienveillance, toute requête de prêt concessionnel soumise par les États membres de l’Uemoa. Notons que dans la même verve, la Boad a reçu le soutien du Conseil des Ministres de l’Uemoa et de la Badea pour la mise en œuvre du projet d’augmentation de son capital.

Pour rappel, La BOAD s’est dotée d’un nouveau plan stratégique 2021-2025, le plan DJOLIBA, qui vise à accroître de 50% le financement des projets de développement et notamment ceux liés à la transition écologique (soit environ 6 milliards US$ de nouveaux prêts). L’augmentation de capital envisagée est de l’ordre de 1,5 milliard US$ et permettra à l’institution de répondre aux besoins croissants des populations de l’Union en infrastructures de transport, énergie, habitat, agriculture, éducation et santé.

Patrice ADJAHO

Articles similaires