Premier gouvernement de Talon II: Wilfried Léandre Houngbédji explique

 Premier gouvernement de Talon II: Wilfried Léandre Houngbédji explique

Intervenue deux jours après l’investiture du Président Patrice Talon pour un deuxième mandat de 5 ans,  suite à sa réélection dès le premier tour de la présidentielle du 11 avril dernier avec 86% des suffrages exprimés, le nouveau gouvernement béninois est l’image de l’ancienne équipe avec uniquement trois sorties, deux nouvelles figures et une promotion. Pour le porte-parole du gouvernement, Wilfried Léandre Houngbédji, c’est la prime à la compétence que le chef de l’Etat a privilégié.

” «  (…) Vous avez dû remarquer que le gouvernement de la fin du premier mandat à celui-ci, il n’y a pas eu de variations majeures. Il n’y a pas eu de variations majeures parce que le Chef de l’État a conscience qu’une équipe qui est remise en cause régulièrement, une équipe qui est remaniée tout le temps n’a pas le temps de s’occuper des vraies questions de développement », a déclaré le Secrétaire Général Adjoint du Gouvernement, Porte-parole du Gouvernement sur Radio Bénin. 

A l’en croire, le président Patrice Talon a opté changé la donne et ne pas commettre les mêmes erreurs que certains de ses prédécesseurs. « Et vous pouvez comparer sur les régimes passés, nous en avons connu où des chefs d’État ont eu 10 Directeurs Généraux de société d’État en 10 ans, où des portefeuilles ministériels ou sectoriels ont connu 5, 7 Ministres en 10 ans. Vous conviendrez avec moi que ce n’est pas une formule forcément efficace. Et quand il en va ainsi, c’est le développement qui prend un coup, c’est l’amélioration des conditions de vie des populations qui en prend un coup et l’État se limite à faire du saupoudrage », fait savoir Wilfried Léandre Houngbédji avant d’affirmer que le président Patrice Talon a décidé « depuis 2016 de ne pas faire du clientélisme politique et donc, prime à la compétence, prime au technicien sans oublier la dose de politique qu’il faut évidemment ».

C’est pourquoi explique-t-il  « (…) Pour être sûr du développement du Bénin, le président Talon a dit qu’il ne sert à rien de chambouler une équipe lorsque celle celle-ci a produit du résultat ». « Ce qui fait que le gouvernement qui a eu pour une large part les résultats édifiant engrangés reste en place pour poursuivre la dynamique. », souligne-t-il

Léonard SONEHEKPON

Articles similaires