Politique/Ouémé: Les jeunes “Résistants” tournent dos à l’opposition

 Politique/Ouémé: Les jeunes “Résistants” tournent dos à l’opposition

A quelques semaines du scrutin présidentiel, l’opposition béninoise enregistre de plus en plus de défection dans son rang. La dernière en date est celle des jeunes dits “Résistants” du département de l’Ouémé. Ils l’ont fait savoir à travers une déclaration dimanche dernier au centre des jeunes et loisirs d’Adjohoun.

Ils ne sont désormais plus en odeur de sainteté avec leurs leaders. Eux, ce sont les jeunes qui, jusque-là militaient  pour les partis politiques de l’opposition dans le département de l’Ouémé. A travers une déclaration faite le weekend écoulé devant un parterre de personnalités, ces jeunes dits ”Résistants” ont décidé de rompre les amarres avec l’opposition béninoise. Selon Louckman Awounou, un responsable dudit mouvement, c’est peine perdue de poursuivre une lutte qu’il juge « sans un lendemain rassurant».  A l’en croire, ce n’est plus un secret pour personne que le Bénin sous le régime de la Rupture avance et « il urge de maintenir la dynamique ». C’est pour cela dira-t-il « Nous avons pris la décision de se mettre au service du développement de notre pays et  sonner le glas de la politique politicienne à laquelle les leaders de l’opposition se sont attelés depuis plusieurs années ». « Il est indispensable de souligner que les différentes  réformes engagées depuis l’avènement du chef de l’État Patrice Talon sont la conséquence de la transformation que subit le Bénin sur tous les plans. D’où notre engagement cette fois-ci à œuvrer pour la poursuite des bonnes  actions engagées », a-t-il indiqué.

Félicien Hounkanrin en guide…..

Pour mettre en lumière leurs actions, ces nouveaux adhérents à la cause ‘’du gouvernement de la Rupture’’ ont opté pour le choix d’un parrain. Félicien Mahoutondji Hounkanrin est ce dernier. Acteur principal de l’enrôlement de ces jeunes dans la barque du Nouveau Départ, l’actuel directeur départemental des Sports de l’Ouémé et leader charismatique du parti Bloc Républicain  vient ainsi offrir un renfort de taille à sa formation politique notamment dans la 20 ème circonscription électorale. Une adhésion  qui apparaît comme un casse-tête pour d’autres partis politiques en dehors de ceux soutenant  l’actuel chef de l’État Patrice Talon candidat à sa propre succession dans le cadre de l’élection présidentielle du 11 Avril prochain.

Edmond HOUESSIKINDE

30 vues

Articles similaires