Plateforme nationale de réduction des risques de catastrophe : Le gouvernement se penche sur la montée des eaux

 Plateforme nationale de réduction des risques de catastrophe : Le gouvernement se penche sur la montée des eaux

La session annuelle de la plateforme nationale de réduction des risques de catastrophe a été ouverte, mardi 7 septembre 2021 à Cotonou. Présidée par le Ministre d’Etat Abdoulaye Bio Tchané, cette session s’est tenue pour trouver des solutions aux menaces de catastrophe avec les fortes et fréquentes pluies au Bénin.

La montée des eaux et les fortes et fréquentes pluies qui s’abattent sur le Bénin inquiètent le gouvernement béninois. C’est donc pour y trouver des approches de solutions au phénomène que s’organise la session annuelle de la plateforme nationale de réduction des risques de catastrophe. Dans son message, le Ministre de l’intérieur et de la sécurité publique et président de la plateforme, Alassane Seidou a rappelé aux participants que le niveau d’alerte dans les bassins du Niger, de l’Ouémé et du Mono est au rouge. Conséquence, des pertes et dégâts sont enregistrés dans plusieurs localités. A l’en croire, le but de la rencontre est de faire le point de la gestion de ces inondations, de prendre les résolutions pour soulager les populations sinistrées et proposer des solutions radicales et durables qui permettent d’éviter ces inondations récurrentes. Et c’est au tour du Directeur général de l’Agence  nationale de la protection civile, le Contrôleur général Aristide Dagou de faire le point de la situation et de suggérer des mesures à prendre par les autorités afin que la situation soit mieux gérée. Au cours de cette session, chaque acteur impliqué notamment les différents ministères sectoriels, le système des nations unies au Bénin ainsi que les Ong a exposé ce qu’il fait et proposer des actions à mener pour mieux gérer de façon efficiente, les inondations actuelles au Bénin. De ces approches, des propositions de solutions seront  faites pour la réduction du phénomène qui s’invite chaque année au Bénin.

Patrice ADJAHO

Articles similaires

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *