Opposition: Paul Hounkpè pour le dégel

 Opposition: Paul Hounkpè pour le dégel

Après que son parti ait reçu, seul, l’argent destiné à l’opposition, Paul Hounkpè des Forces Cauris pour un Bénin Emergent (FCBE) s’est lancé dans un chassé-croisé au niveau des institutions. Pour leur part, les opposants attendent de voir l’issue de cette initiative.

Chef de file de l’opposition, Paul Hounkpè a commencé à jouer son rôle de porte-parole auprès du pouvoir. Le premier responsable du parti FCBE s’est rendu, le 8 juin 2021 à la Haute autorité de l’audiovisuel et de la communication où il s’est félicité de l’accueil du président de cette institution. « Le président m’a très bien reçu et il a même anticipé sur certaines de mes observations », a-t-il fait observer. « J’ai eu des explications qui m’ont vraiment convaincu », a affirmé le responsable de l’opposition à propos des médias forcés à fermer notamment Cica TV,  Soleil FM et le quotidien La Nouvelle Tribune. Aussi a-t-il plaidé auprès de son hôte, l’accès équitable des partis d’opposition aux médias publics.

Dans la même dynamique, il s’est rendu chez le Médiateur de la République. Il a demandé à Pascal Essou de se tenir prêt pour recevoir les requêtes de l’opposition et l’invite à s’impliquer pour le dégel de la crise préélectorale. «La République est comme une mère. Quand cette dernière est remontée contre ses enfants, elle tape du poing sur la table et les punit au besoin. Au même moment, après les avoir ramené à la raison, elle les cajole », a-t-il déclaré tout en précisant qu’il n’encourage pas les fauteurs de trouble  « Je plaide pour le règlement à l’amiable qui vaut toujours mieux qu’un bon procès ».

Peu auparavant, M. Hounkpè était au Conseil économique et social et à l’Assemblée nationale pour une autre visite de prise de contact. « Nous essayons de mettre en place notre structure. Nous avons pensé qu’il faut faire un petit tour des institutions de l’Etat étant donné qu’un Etat est un corps avec des organes qui fonctionnent. Il est indispensable que nous allions vers les institutions de l’Etat afin de discuter et recevoir quelques conseils » a-t-il laissé entendre à sa sortie d’audience.

Pour rappel, quelques jours après sa nomination à la tête de l’opposition béninoise, le Secrétaire exécutif national des Forces Cauris pour un Bénin Émergent (FCBE) avait déclaré qu’il entend travailler de façon méthodique et pacifique afin de participer au mieux à la gestion du pays en faisant des critiques objectives au régime en place. « Quand il y a plusieurs forces en présence, l’essentiel, c’est la recherche de la résultante. Nous allons chercher le juste-milieu pour être une opposition responsable face au pouvoir » avait-t-il indiqué.

Pierre MATCHOUDO

Articles similaires

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *