Oké-Ita : Christiano Sèyétin Ségo fait ses adieux

 Oké-Ita : Christiano Sèyétin Ségo fait ses adieux

Promu Chef des opérations commerciales de la douane à de l’aéroport international Cardinal Bernardin Gantin de Cotonou, le lieutenant de la douane Christiano Sèyétin Ségo, ministre de la cour royale d’Adja-Ouèrè, a passé service à son successeur la semaine écoulée. Cette exigence honorée, le ministre Gbadéga du roi ADÉKIWÔ ÔTÈBOLÈ de Pobè, a reçu les bénédictions du personnel de la cour royale de Pobè le jeudi 1er septembre 2022.

A travers chants et louanges de circonstances, divers groupes socioprofessionnels, parents et amis  sont venus saluer le dévouement de l’homme mais aussi son humanité. La réaction de la présidente de l’Association des vendeurs d’huile de palme du Plateau (Avhpp) résume tout « Je suis venue dire, au nom des femmes, au revoir au chef Ségo. C’est à son arrivée que nous avions su que détenir des documents légaux d’une association est important. Chaque fois que nous allions le voir pour un litige, il a toujours la bonne solution pour nous et pour l’Etat » confie Catherine Bello.

A Oké-ita, Christiano Sèyétin Ségo n’était pas seulement fonctionnaire de la douane. C’est un ministère de la cours royale d’Adja-Ouèrè. C’est donc tout logiquement qu’il est allé faire allégeance aux rois du département du Plateau. C’est par le palais royal de Kétou que l’ex CB de Oké-ita ouvre son tour d’horizon pour ensuite se rendre à la cour de Pobè. « A mon arrivée ici c’est le roi qui m’a accueilli et pendant ma mission il n’a cessé de me soutenir par ses conseils et prières. J’ai fini ma mission républicaine ici et je constate que les populations sont émues. Je suis moi-même étonné de l’émotion qui se dégage ici, une région qui n’est pas la mienne et pourtant elle m’a adoptée. Après autant de moment de partage, il est de bon ton que je vienne dire de vive-voix au revoir à Sa Majesté et demandé sa bénédiction pour bien exercer mission ailleurs » déclare-t-il.

Il part désormais pour de nouveaux horizons, le cœur gros, gros de quitter des personnes attachantes et attentionnées mais avec le sentiment du devoir accompli. Un devoir qu’il entend accomplir avec rigueur et professionnalisme dans ses nouvelles responsabilités régaliennes. Le lieutenant-colonel des douanes garde de très bons souvenirs des populations de Oke-ita et de la région du Plateau en général.

Arnaud ACAKPO (Coll)

Articles similaires