Mini-Tournoi Port Autonome de Cotonou : Une initiative à rééditer

 Mini-Tournoi Port Autonome de Cotonou : Une initiative à rééditer

Le Stade Charles de Gaulle de Porto-Novo a servi de cadre les 16 et 17 septembre 2022 au Mini-Tournoi Port Autonome de Cotonou. Une initiative du Port Autonome de Cotonou pour préparer la nouvelle saison. Le tournoi  doté de trophée a regroupé quatre (04) clubs tels que : Jak, Dragons, Espoir de Savalou et Aspac FC.

Mieux jauger son effectif et affiner les derniers réglages et permettre aux autres clubs invités de faire pareil. C’est l’idée qui a motivé l’Association sportive du Port autonome de Cotonou initiatrice du mini-Tournoi, qui était à sa première édition. De l’idée à l’organisation de la compétition, ce fut une belle initiative ont avoué les différents acteurs. Le board du Port n’a pas lésiné sur les moyens. L’hébergement et la restauration des délégations des quatre équipes sont pris en charge par la direction du Port Autonome de Cotonou. Outre le vainqueur qui a reçu un géant trophée, toutes les équipes participantes sont rentrées avec une enveloppe financière.

Déroulement du tournoi

Le carré d’as est le format retenu par le comité organisation avec deux demi-finales disputées le vendredi 16 septembre 2022. Ainsi, la première a opposé Jak et Aspac FC et la seconde Dragons de l’Ouémé et Espoir de Savalou. A l’arrivée, Aspac et Dragons se sont qualifiés pour la finale. Les portuaires ont éliminés le club de Kétou aux tirs au but (4-3) (0-0 à l’issue du temps réglementaire). Les Dragons ont de leur côté disposé de Espoir sur le plus petit des scores (1-0). L’objectif du tournoi étant de mettre en jambes les joueurs, un match de troisième place a opposé Jak à Espoir. Plus déterminés, les kétois l’ont emporté 1-0 devant l’équipe de la cité des Soha de Savalou.

La finale a été relevée. D’un côté Dragons, qui avait une petite revanche à prendre, avec son public et de l’autre, l’Aspac dont l’obligation est de faire plaisir au Directeur général du Port autonome de Cotonou, Jorys Albert Thys. Dans cette atmosphère, les portuaires ont mieux remporté la guerre psychologique. Les offensives sont notées de part et d’autre mais les filets ne trembleront pas jusqu’au terme de la partie. Comme en demi-finale, l’Aspac va tirer son épingle du jeu. 3 tirs au but contre 1 pour les Orange et noir, un peu décevants comparativement à leur prestation de la veille. Julien Agognon va soulever le trophée mis en jeu par le Port autonome de Cotonou sous le chœur de ses coéquipiers « On repart au port avec ».

Objectifs atteints

Ce fut une réussite à tous les niveaux à voir la joie qui se lisait sur les visages côté Aspac. Naturellement, le club ayant remporté « son mini-tournoi Port Autonome de Cotonou », première édition, le plaisir a été encore plus grand chez Fredy Gandaho, président Aspac, Jorys Thys (DG PAC) ou en encore Wahabou Adam Chabi lors de la remise du trophée sanctionnant la finale de cette édition 2022. Ils ont promis pérenniser l’initiative les prochaines années.

Damien TOLOMISSI

Articles similaires

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *