Législatives 2023: Chronologie des dépôts de dossiers de candidature

 Législatives 2023: Chronologie des dépôts de dossiers de candidature

Ils ont tous attendu le jour de clôture pour se pointer au siège de la Commission Electorale Nationale Autonome (CENA) pour enregistrer leurs candidatures. FCBE, est le premier à s’annoncer vers la mi-journée. Les autres ont préféré les dernières heures pour déposer leurs dossiers.

Le tout premier parti politique à franchir le portail de la Commission Electorale Nationale Autonome est la Force Cauris pour un Bénin émergent (FCBE). Entrée dans les locaux de la CENA avec de l’animation folklorique, vers 12h30, la délégation des FCBE est sortie de la salle d’enregistrement des dossiers vers 15h45. Devant caméras et micros, le récépissé provisoire d’enregistrement a été remis au Secrétaire Exécutif national de FCBE. « Je vous remets le récépissé provisoire ainsi que le rapport de complétude de la déclaration de candidature » a dit le Directeur général des élections, Boukari Adam Abou Soulé. C’est avec sourire aux coins que le Secrétaire exécutif national de la FCBE les a reçus avant de s’exprimer à la presse. « Les dossiers ont été vérifiés circonscription par circonscription, dossiers ordinaires et dossiers des femmes. Et puis les agents sont rentrés à l’intérieur de chaque circonscription électorale pour vérifier les dossiers individuels » a expliqué Paul Hounkpè. Parlant des quitus fiscaux, la FCBE a presque tout en règle. « Nous avons quasiment obtenu tous nos quitus. Il ne reste que quelques-uns qui vont tomber dans les heures à suivre » a confié Paul Hounkpè, Secrétaire Exécutif national de FCBE.

La délégation des noctambules

La figure de proue ici est le parti le plus représentatif du paysage politique actuel à l’issue des dernières élections (législatives et communales) au Bénin.

Il sonnait 21heures 02 minutes quand le cortège de la délégation de l’Union Progressiste le Renouveau fît son entrée dans l’enceinte de la Commission Électorale Nationale Autonome (CENA). On note la présence du 2e Vice-président du parti Gérard Gbénonchi, des députés Orden Alladatin, Sedami Mèdégan Fagla et la Directrice de l’administration du parti Christelle Houndonougbo.

Le Bloc Républicain s’est pointé une heure d’horloge après l’arrivée de l’UP Le Renouveau, soit à 22h00. La délégation est conduite par le Ministre d’État Abdoulaye Bio Tchané. Il est entouré de ministres, députés et élus locaux du parti. Dans sa déclaration face à la presse, le Secrétaire général national du BR a donné quelques indications sur le profil des candidatures présentées. Près de 28% de femmes et 45% de jeunes. Des indicateurs qui montrent que le bloc Républicain « est un parti des jeunes et des femmes » a déclaré Abdoulaye Bio Tchané.

Le temps des bousculades

Entre 23h et minuit, plusieurs arrivées se sont chevauchées. Moele-Benin est également dans le lot des derniers venus. Le parti Mouvement des élites Engagées pour l’émancipation du Bénin a foulé la CENA à 23h25. Déjà recalé en 2019 pour doublon de dossier avec le PRD , Jacques Ayadji  cette fois-ci est beaucoup plus confiant en attendant le verdict à l’issue des vérifications de complétude et d’étude approfondie par les agents de la CENA.

Très attendu, le parti « Les Démocrates » fit son entrée à la CENA à 23h 27 minutes. La délégation est conduite par Eric Houndété en personne. Le Président du parti est entouré également de ses lieutenants et quelques militants. On y retrouve d’anciens députés, ministres et élus. Nadine Okoumassou était aussi là, bien présente aux côtés des ténors du parti. Dans l’ombre des Démocrates, le Mouvement Populaire de Libération (MPL) s’est aussi affiché. Expérience Tèbè a conduit la délégation de son parti. Venue à 23h45, l’Udbn a clôturé l’arrivée des partis pour enregistrement des candidatures. La délégation est composée entre-autres de Léandre Kiki et de la SG du parti fraîchement divorcé d’avec le Bloc Républicain (BR).

Les trouble-fêtes et petits calibres

Dans la foulée de l’arrivée du BR, Appolinaire Wilfried Avognon conduit une petite délégation de son parti Nouvelle Force Nationale Échicô (NFN). L’horloge affichait 22h22 environs. Comme autrefois avec Moele-Benin, Udbn et Ber en 2019, ils ont fait de l’une des salles de la CENA, leur arrière-cour. Machine à imprimer et carton de dossiers ont traîné dans la cour de la Céna.

A minuit, le portail de la Commission Electorale  Nationale Autonome est fermé sous la supervision du Directeur général des élections, Boukari Abou Adam Soulé.

Patrice ADJAHO

Articles similaires