Le diastème: L’anomalie séductrice

 Le diastème: L’anomalie séductrice

Caractérisé par un espace entre les dents précisément les incisives supérieures, le diastème qui par le passé était considéré comme étant une anomalie est devenu aujourd’hui un élément de beauté et donc de séduction.

 Encore appelé ‘’dent du bonheur‘’ ou ‘’dent de la chance’’,  le diastème que certains nomment ‘’le brèche-dent’’ est une anomalie causée par la structure dentaire héréditaire ou par une position anormale de la langue.  En effet, cet espace temporaire chez certains et définitif chez d’autres change de plus en plus de statut et passe de malformation dentaire à outil de séduction, profitant ainsi à bon nombre de ceux qui l’ont et qui n’y trouvent aucun mal à l’exhiber en un sourire. Il constitue aujourd’hui un plus pour les individus qui le portent d’où certainement la provenance de son nom ‘’dent du bonheur’’.  « Je porte un brèche-dent et je pense que cela apporte un plus à mon charme », explique Nadine en montrant avec affection le petit espace entre ses incisives supérieures. Rébecca abonde dans le même sens et affirme  que le diastème est un don naturel pour l’esthétique buccale et trouve même qu’il y’a de ces hommes qui en raffolent « C’est un atout naturel de beauté et des hommes apprécient bien cela. D’aucuns en font même une préférence » fait savoir cette dame aux trente printemps tout en lâchant « J’aurai bien aimé avoir ce brèche-dent, ça donne une autre couleur à son charme et joue un grand rôle dans le processus de séduction » laisse entendre Lydwine.

Les hommes aussi dans la course

Le diastème n’est pas seulement observable chez les femmes. Certains hommes bénéficient aussi de ce don naturel  et même si cela n’a pas la même attirance que chez les femmes, il fait aussi partie de l’esthétique de ces derniers. Pour Lydwine « Cette dent du bonheur donne la même sensation aussi bien chez l’homme que chez la femme. Il faut juste savoir en faire un bel usage ».  « Peu importe celui ou celle qui l’a, un brèche-dent demeure une touche particulière pour la beauté physique humaine », renchérit Guillaume.

Le diastème, un sujet de ‘’Je t’aime moi non plus‘’

Il est compréhensible que les Hommes aient fait de cette anomalie une arme de séduction. Laquelle arme est mieux utilisable par les africains, poussant même ceux qui n’en possèdent pas d’envier les porteurs. A analyser les différentes appréciations, tout porte à croire que les dents du bonheur rendent heureux les porteurs. « Ce qui n’est pas souvent le cas », rétorque Justine. « J’ignore ce que certaines personnes trouvent de bien dans le brèche-dent, mais c’est gênant à mon égard et si je trouve un moyen, je ferai disparaitre cet écartement entre les dents » confie-t-elle. Un avis partagé par Bénédicte. « J’ai souvent du mal à sourire en public à cause de ce petit espace entre mes dents. Des proches me parlent de son côté esthétique mais je n’ai pas cette sensation d’être charmante avec cela », souligne-t-elle.

Notons que la taille de l’écartement, varie d’un individu à un autre. Et selon des spécialistes, le diastème peut être traité pour ceux qui le trouvent indésirables et le traitement dépend de la taille de l’espace observé.

Firmin KASSAGA

Articles similaires