Formation en analyse vidéo technico-tactique: Les hostilités lancées

 Formation en analyse vidéo technico-tactique: Les hostilités lancées

Initiée par l’Agence Monange Promotions et l’Association Nationale des Initiatives de Formation (Anif-sport), la formation en analyse vidéo technico-tactique a pris son envol ce lundi 8 Août 2022. Sous la coupole de El Hadji Abdoulaye Seck (formateur en analyse vidéo), une trentaine de personnes prennent part à cette formation. Ainsi, durant 4 jours, les participants vont bénéficier des informations et seront aussi outillés sur les techniques nécessaires pour faire une bonne figuration dans le domaine de l’analyse du jeu et de la performance. 

Dans l’optique de promouvoir une première génération d’analystes vidéo au Bénin, l’Anif-sport a organisé cet atelier de formation au profit des clubs  béninois. Selon Sosthène Sèflimi, il est fondamental de mettre au pas les encadreurs techniques béninois, ceci pour l’amélioration des performances des athlètes. À cet effet, il faut mettre à la disposition des entraîneurs les connaissances exceptionnelles non-disponibles au Bénin. Ainsi, Abdoulaye Seck a procédé au lancement officiel du premier module de formation basé exclusivement sur le rôle de l’analyste. Ce module va durer plus d’une heure avec des objectifs précis. « Pour moi l’important, c’est de pouvoir présenter le domaine, de pouvoir sensibiliser les gens qui connaissent globalement ce qu’est l’analyse du jeu et qui ont besoin de voir les rouages, les techniques et les choses à maîtriser. L’objectif c’est de partir avec un, deux ou trois outils simples sur lesquels les gens pourront travailler par la suite et garder le contact entre formateur et formés pour pouvoir dire qu’on a initié quelque chose ici au Bénin» a fait savoir l’instructeur, El Hadji Abdoulaye Seck.

Cette première journée de formation a connu la présence du Conseiller technique du Ministre des sports, Jean-Marc Adjovi-Boco. D’ailleurs, c’est grâce à la dextérité de ce dernier que la formation a été possible. « L’analyse vidéo influencera énormément le football béninois à commencer par la formation à la base et aussi le niveau professionnel. Au Bénin, nous sommes en retard et il est temps qu’on rattrape ce retard. Je suis confiant parce que nous regorgeons de talents et des personnes qui ont la volonté. Je pense qu’en amenant encore plus d’expérience et d’expertise de l’extérieur pour permettre à ces personnes de se développer, les objectifs seront atteints » a souligné l’ex international béninois. Cette formation, qui a démarré ce lundi 8 août, va connaître son épilogue le 11 prochain.

Damien TOLOMISSI

Articles similaires