Festival scolaire à sept : La FBF promeut le football féminin

 Festival scolaire à sept : La FBF promeut le football féminin

La première édition du festival du football féminin des moins de 15 ans à sept a pris fin le mardi 6 juillet 2021 au stade Charles De Gaulle de Porto-Novo avec le sacre du CEG Vakon devant le CEG Covè (3-0). C’était en présence du Secrétaire général de la Fédération Béninoise de Football (FBF) Claude Paqui et de la présidente de la Commission du football féminin de la FBF, l’honorable Chantal Ahyi.

La Fédération béninoise de football (FBF) s’est résolument inscrite dans la vision de la FIFA et de la CAF de promouvoir le football féminin à la base. Ainsi, suivant les exigences de la FIFA, en tant que pays pilote d’un tel projet visant à promouvoir le sport-roi au niveau des filles de moins de 15 ans, la FBF a organisé ce festival qui a regroupé huit collèges d’enseignement secondaire. Il s’agit  du CEG Vakon de Porto-Novo, le CSP Gbéto de Cotonou, le CEG 1 de Covè, le CS Michel Dubois de Pahou, le Collège Bon Berger, le CEG Hubert Koutoukou Maga de Parakou (HKM), le CEG Djassin de Porto-Novo et le CEG Lalo. Réparties en deux poules de quatre, ces différentes formations ont animé cette première édition qui n’est que celle de 2020 à cause de la Covid 19 en aller (26 au 29 juin 2021 à Covè) et retour (3 au 6 juillet 2021). En effet, pour mettre en pratique ce programme, il a d’abord fallu procéder à la formation des formateurs. C’est donc après six mois de travail de ces encadreurs que ce festival intervient comme pour évaluer le travail effectué. Et l’une des particularités  de cette compétition est que les arbitres qui ont officié les rencontres sont aussi des filles de même âge que les joueuses. Ce qui a d’ailleurs permis au public d’assister à une très belle finale.

Vakon sur la plus haute marche du podium

Emmenée par le duo Pauline Hounsou et Lydie Sianou, l’équipe du CEG Vakon a contrôlé cette rencontre de bout en bout. C’est donc logiquement qu’elle s’impose grâce à un doublé de Pauline Hounsou et un but de Lydie Sianou (3-0) devant la formation du CEG 1 de Covè. Mais avant, lors de la petite finale, c’est l’équipe du CSP Gbéto qui a pris le dessus sur celle du CEG Djassin. Au terme des 60 minutes de jeu, les deux équipes n’ont pas réussi à se départager et il a fallu les épreuves fatidiques de tirs au but (1-1, t-a-b 2-1 pour CSP). Aussi faut-il le préciser, Les matchs de Porto-Novo ont été intercalés de concours de  tirs, de conduite de balle et de jonglage, comme l’exige la FIFA.

Les meilleures primées

Selon Immaculée Agbakou, représentante de la Direction technique  nationale sur ce tournoi et  instructeur CAF, le niveau est acceptable globalement. « Mais, les deux joueuses que sont Lydie Sianou du CEG Vakon et Fifamè Elsa Gnonlonfoun du CSP sont au-dessus des autres », a-t-elle souligné tout en ajoutant « Ces deux jeunes joueuses ont ébloui le festival de leurs talents. Entre gestes techniques, conduite de balle et vision de jeu, elles ont montré qu’elles ont du potentiel qui ne demande qu’à être développé ». Le travail abattu par les encadreurs et les organisateurs du festival a été salué par la députée Chantal Ahyi, présidente de la commission du football féminin au niveau de la FBF et le Secrétaire général de la Fédération Béninoise de Football (FBF), Claude Paqui.

A noter qu’au total, 56 buts ont été marqués lors de la phase aller à Covè et 39 buts à Porto-Novo lors de la phase retour. La FBF prévoit organiser l’édition 2021 de ce festival avant la fin de cette année. 

Damien TOLOMISSI

Articles similaires

1 Commentaire

  • Superbe victoire

Les commentaires sont fermés.