Fédération Béninoise de Tennis: Le bilan des activités passé au crible

 Fédération Béninoise de Tennis: Le bilan des activités passé au crible

L’auditorium Marius Francisco du Comité national olympique et sportif béninois a abrité ce samedi 26 juin 2021 l’Assemblée générale ordinaire de la Fédération Béninoise de Tennis. C’était l’occasion pour les acteurs de cette discipline sportive de faire le point des activités menées durant le mandat finissant du comité exécutif en charge de la gestion du tennis béninois.

Cette séance statutaire s’est tenue sous la supervision du  Directeur des Sports d’Elite  Bonaventure Coffi Codjia représentant le ministre des sports empêché. Après vérification du quorum, les congressistes ont observé une minute  en la mémoire des acteurs  de tennis au plan national qui ne sont plus dans ce monde. À l’entame, c’est au président de la Fédération Béninoise de Tennis Jean-Claude Talon que l’honneur est échu pour son message à l’endroit des délégués. Dans son allocution, il a remercié l’assistance et a salué l’enthousiasme de toute la famille du tennis béninois à travers le déplacement effectué. Pour le président, cette assise est une tradition telle que recommandée par les textes de l’association. S’en est suivi la présentation des rapports d’activités. Du bilan présenté sur le plan moral, il ressort que le Bénin courant le mandat du bureau sortant s’est illustré positivement avec sa  participation aux diverses compétitions sous régionales, continentales, et à l’international dont la Coupe Davis. A cet effet, plusieurs  médailles  sont remportées par les athlètes. Aussi convient-il  de souligner que le comité exécutif s’est  en même temps mis au pas dès son installation en juillet 2017 quant au volet sport du Programme d’Actions  du Gouvernement. Ce qui a permis selon le président, de faire d’énormes progrès.

L’instance faîtière du tennis au Bénin  a également réussi à renforcer ses relations avec les institutions ; en l’occurrence le ministère du cadre de vie. D’où l’accord obtenu avec l’Etat pour la construction de courts de tennis dans les stades communaux en cours de construction. Dans la même logique, le Bénin à travers la FBT est  invité dans le groupe de travail francophone avec  de probants résultats. La construction de l’académie francophone de tennis à Avlékété dans la commune de Ouidah en est un exemple palpable. Au plan  financier, on note que toutes les activités ont été financées avec un apport conséquent du président Jean-Claude Talon en dehors des subventions de l’Etat à travers le ministère des sports.  Le budget s’équilibre donc en recettes et dépenses, d’après le rapport présenté par le Trésorier Général. Ces  rapports  faut-il le notifier ont été approuvés à l’unanimité par les délégués. Et c’est sur un sentiment de satisfaction que les participants à cette assemblée générale ordinaire se sont séparés.

Edmond HOUESSIKINDE

Articles similaires