Expédition des Ecureuils juniors en Egypte: Le bilan

 Expédition des Ecureuils juniors en Egypte: Le bilan

La sélection junior du Bénin a séjourné du 15 au 22 novembre au Caire où elle a livré deux matchs internationaux à l’occasion de la journée Fifa du mois de Novembre 2022 pour un bilan d’une défaite (0-1) et un nul (0-0).

Partis de Cotonou avec un effectif de 26 joueurs, Mathias Déguénon et ses poulains venaient au pays des Pharaons pour deux tests grandeur nature face  à leurs homologues égyptiens. Ainsi ils ont joué le premier match jeudi 17 Novembre 2022 au Stade international du Caire. Une rencontre qui s’est avérée difficile pour les poulains de Mathias Déguénon qui ont trop respecté l’adversaire surtout en première période. Et c’est tout logiquement qu’ils ont encaissé l’unique but de la partie à la 28ème minute de jeu, œuvre de Khalid Iwad. Libre de tout marquage, ce dernier surgit au premier poteau pour battre Rahman Karim. Quelques minutes plus tard, survint le fait de jeu de ce match, l’expulsion à la 35ème minute du capitaine Béninois Ouorou Tamimou en position de dernière défenseur qui sauve son équipe du second but. En seconde partie, avec la réorganisation tactique, l’équipe subit mais ne rompt pas avec quelques arrêts décisifs de Rahman Karim qui a réussi à contenir les assauts égyptiens.

La seconde manche disputée dimanche 20 Novembre 2022 était à l’antipode de la première. Une équipe béninoise remaniée à 70% qui a  pris le contrôle du match dès le coup d’envoi de l’arbitre international Mohamed Asbah. A la 4ème minute,  l’Égypte obtient un pénalty mais malheureusement raté par Ahmed Chérif. 5 minutes plus tard, ce sera au tour des  Juniors Béninois de bénéficier d’un pénalty après un bon travail de Ibrahim Djalilou à la pointe de l’attaque. Dommage pour la sélection béninoise, le tir du capitaine Ouorou Tamimou sera arrêté par le gardien des Pharaons. Le jeu se stabilise avec une bonne présence physique des Béninois qui ont raté l’ouverture du score avant la pause sur une frappe de Seibou Zoulkaneri sur le poteau.

En seconde partie, les poulains de Mathias Déguénon retrouvent leur football et gagnent presque tous les duels, eux qui sont cette fois-ci nullement impressionnés par leurs hôtes. A l’heure de jeu, sur une jolie combinaison entre Dodo Dokou, Tesslimi Olatoundji et Rodolpho Aloko, le dernier envoie un missile de frappe qui ricoche la barre transversale mais ne traverse pas la ligne de but. Quelques minutes après, c’est au tour du joueur de Ayema Fc, Tessilimi de s’illustrer après un slalom de 25 mètres. Sa frappe du gauche oblige le longiligne gardien égyptien à pousser la balle du bout de ses gangs en corner. Une équipe béninoise qui a réussi à prendre la mesure de son adversaire mais malheureusement n’a pas réussi à s’ouvrir le chemin des filets. En tout un bon match de l’avis du sélectionneur Mathais Déguénon qui a laissé entendre que le travail de finition sera le prochain chantier qu’il faut attaquer.

Rendez-vous est pris pour le mois prochain.

Source Externe

Articles similaires

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *