Etablissement de la Carte d’Identité Nationale non Biométrique : Stop et fin

 Etablissement de la Carte d’Identité Nationale non Biométrique : Stop et fin

Lors du traditionnel Conseil des Ministres, tenu mercredi 6 juillet 2022, le gouvernement de béninois  a scellé définitivement le sort de la Carte d’Identité Nationale non Biométrique autre fois très prisée au Bénin. 

« Se conformer aux standards internationaux et disposer d’un service d’identité nationale  fiable », c’est l’objectif visé par le gouvernement du président Patrice Talon. A travers le décret n° 2020-396 du 29 juillet 2020, le gouvernement a défini les modalités de mise en vigueur de la carte biométrique au Bénin.

Une carte dont l’établissement est confiée à l’Agence Nationale d’Identification des Personnes (ANIP), qui assure avec dextérité cette mission. La suppression de l’ancienne carte réjouit bon nombre de Béninois. C’est le cas de Cyprien pour qui l’établissement de la carte Biométrique est une bonne chose « car il faut se mettre au pas de la modernisation ». Félix quant à lui épouse l’idée mais constate que les conditions d’accès sont pénibles « et qu’il faille alléger la tâche aux citoyens ». Laure abonde dans le même sens mais pour elle, il est important de s’arranger « pour que l’établissement de la carte d’identité biométrique se fasse dans les 24h ».

Par contre, Nadège dénonce le fait que d’autres personnes passent par des personnes interposées pour s’établir la carte « alors que certains pourrissent au soleil dehors ». Edwige salut cette décision prise par le gouvernement, mais face aux difficultés rencontrées sur le terrain, elle préfère le faire en ligne et là encore Ce n’est pas gagné d’avance. « C’est très pénible », lâche-t-elle.

Léopold GBEGAN

Articles similaires