Erosion sous la RN4 à hauteur de Sissènou: Des actions urgentes annoncées

 Erosion sous la RN4 à hauteur de Sissènou: Des actions urgentes annoncées

L’alerte des médias dont votre journal Gaskiyani Info au sujet d’un profond trou sous la Route Nationale N°4 à hauteur de Sissènou dans l’arrondissement d’Azowlissè, commune d’Adjohoun n’est pas restée  sans écho. En début de cette semaine, une équipe de la direction départementale en charge des infrastructures de l’Ouémé  est allée faire le constat. Et au regard du danger que représente cette fosse pour les usagers de la route des actions sont annoncées pour corriger le tir.

Les usagers de la RN 4 (Akpro-Missérété- Dangbo- Adjohoun- Bonou- Ouinhi- Kpédékpo) auront le cœur tranquille pour passer par Sissènou dans la commune d’Adjohoun. En effet, les autorités compétentes sont déjà au courant de leur inquiétude au sujet de la fosse occasionnée par l’érosion sous la route au niveau de cette localité de l’arrondissement d’Azowlissè. Sur instruction du ministre de tutelle, une mission de la Direction départementale en charge des infrastructures était lundi 16 août 2021 sur les lieux pour évaluer la situation. « Du compte rendu qui nous a été fait, il s’agit de l’écoulement de l’ouvrage de type ”dalot” construit à ce niveau de la voie qui a créé de fortes érosions. « Ce qui va se passer après le passage de notre équipe est que tout de suite des mesures vont être prises pour baliser la zone pour que les usagers puissent se rendre qu’il y a un danger à ce niveau et avoir la vigilance qu’il faut à ce niveau. Aussi les dispositions sont prises pour rendre compte de l’urgence des travaux à réaliser pour protéger la route à ce niveau » a laissé entendre le Directeur du Cabinet du Ministère chargé des infrastructures, Serge AHISSOU suite à la descente de la mission.  Au Vu de l’état préoccupant de la voie à ce niveau, il invite les usagers de la voie à plus de vigilance. « J’invite les usagers à faire beaucoup attention et d’être vigilants. C’est une zone déjà accidentée par le fait du rétrécissement de la chaussée. Ça appelle de leur part une vigilance accrue afin qu’ils puissent passer en toute quiétude. Je voudrais leur rappeler aussi que les dispositions vont être prises pour que compte rendu soit fait à qui de droit pour la réalisation des travaux susceptibles de protection et de pérennisation de l’infrastructure. » a-t-il conclu. Comme pour dire que les cris de cœur des citoyens et du Chef d’arrondissement d’Azowlissè au moment du constat fait par les médias en l’occurrence la Radio la Voix de la Vallée et Gaskiyani Info ne  sont pas tombés dans des oreilles de sourds.

Edmond HOUESSIKINDE

Articles similaires