Elections législatives de janvier 2023 : Les Démocrates désormais dans la course

 Elections législatives de janvier 2023 : Les Démocrates désormais dans la course

Recalé pour les élections législatives pour problème de quitus fiscal, la Cour Constitutionnelle vient de donner raison au parti « Les Démocrates ».  Elle ordonne dans sa décision, à la Commission Electorale Nationale Autonome de prendre en compte la liste de candidature du parti déposée le mardi 15 novembre 2022.

Une première victoire pour Eric Houndété et ses militants. Les Démocrates iront aux élections législatives de janvier 2023. En effet, les responsables du parti ont saisi la Cour Constitutionnelle afin de lui permettre de remplacer les quatre (04) candidats qui n’ont pas pu obtenir leur quitus fiscaux, par d’autres membres du parti à jour. Dans leur requête, ils ont justifié que ce dysfonctionnement n’émane pas d’eux mais de la responsabilité de la Direction Générale des impôts.

« Face à la situation, nous avons fait le choix d’un règlement devant la Cour constitutionnelle. Nous espérons dans l’intérêt du Bénin, que le dénouement de ce contentieux par la Haute Juridiction nous rétablira dans nos droits. J’appelle les uns et les autres au calme, à la sérénité et à garder la foi en la Démocratie et la confiance au Peuple béninois », avait déclaré Eric Houndété en s’adressant aux militants de son parti.

Effectivement le droit a été dit.  Car, après avoir écouté les différentes parties concernées, les  sages de la Haute juridiction ont délibéré en faveur du parti de l’opposition Les Démocrates.

Damien T.

Articles similaires