Duathlon Standard de Parakou: Confirmation des talents détectés

 Duathlon Standard de Parakou: Confirmation des talents détectés

Le président de la Fédération Béninoise de Triathlon Richard Assah et son équipe continuent de dérouler convenablement leur programme d’activités pour véritablement promouvoir et vulgariser le triathlon et le duathlon au Bénin. Dans ce cadre après Bassila, Djougou et Bohicon, s’est tenue dimanche 29 août 2021 dans la cité des Kobourou la compétition dénommée  le « Duathlon Standard de Parakou ».

Pour cette compétition, 25 athlètes étaient attendus mais finalement ils sont près d’une quinzaine à être sur la ligne de départ avec à la clé la présence des quatre meilleurs athlètes détectés lors du «Sprint Duathlon de Bassila» et du «Sprint Duathlon de Djougou».  Au terme des trois épreuves à savoir, 10Km de course, 40Km de course à vélo et 5Km de courses à pied simultanément, c’est Illyassou Tairou venu de la commune de Djougou qui a décroché le premier prix. Sakibou Tanko et Sounon Guerra Midou viennent respectivement en deuxième et troisième position. « Je suis content d’être le premier mais ça ne veut pas dire que je suis meilleur que les autres. C’est l’entraînement qui diffère. Dans l’ensemble la course a été très belle. Les premiers 10 km ont été difficiles pour moi parce que je n’étais pas chaud et j’avais encore mal au genou mais sur le vélo je me sentais très à l’aise. Je vais poursuivre le travail pour améliorer mes performances », a déclaré le vainqueur. Chez les dames Nasiratou Toko s’adjuge de la palme d’or.  « Mes ambitions sont de travailler pour être toujours en tête », a-t-elle confié. Heureux et satisfait de la mobilisation autour de l’évènement à Parakou, Richard Assah, président de la Fédération Béninoise de Triathlon a salué tous ceux qui œuvrent pour la vulgarisation de cette discipline peu connue du public. «  J’ai aimé la mobilisation autour de cet événement à Parakou. Cela réjouit davantage ». A l’en croire, l’objectif est atteint car les talents détectés ont confirmé. « L’essentiel, est de travailler afin que les athlètes améliorent leurs performances », a-t-il indiqué tout en évoquant le problème de manque de matériels « Je peux vous rassurer que nous ferons tout de notre côté avec nos partenaires afin que nos athlètes puissent avoir à leur disposition des vélos de compétition. Et déjà les quatre meilleurs athlètes détectés lors du Sprint Duathlon de Bassila bénéficieront chacun dès septembre prochain, d’un vélo de course professionnelle offert par l’Ong Américan CSR Multisports que dirige Gabe Manner ».

Damien TOLOMISSI

Articles similaires