Clap de fin du TIZOCATA 2022: La Côte d’Ivoire en Or, le Bénin en Argent

 Clap de fin du TIZOCATA 2022: La Côte d’Ivoire en Or, le Bénin en Argent

La 12ème édition du Tournoi International des Zones Ouest et Centre d’Afrique de Tir à l’Arc  a connu son épilogue samedi 10 septembre 2022 à Cotonou. Les Ivoiriens ont arraché la première place après avoir raflé au total 18 médailles dont 10 en or. Le Bénin, pays hôte occupe la deuxième place avec un total de 16 médailles glanées dont 3 en or devant la Guinée, 7 médailles, 1 en or.

Du mercredi 07 au samedi 10 septembre 2022, les 60 archers venus de six pays (Bénin, Togo, Côte d’Ivoire, Niger, Guinée, Nigéria), ont fait preuve d’adresse et de précision dans les différentes catégories à savoir l’arc classique (70m et 60m) et l’arc local (20m), en hommes et en dames (individuel, mixe et par équipe). A l’issue de la compétition,  la Côte d’Ivoire monte sur la plus haute marche du podium. Les Ivoiriens ont remporté 18 médailles (10 en or, 3 en argent, et 5 en bronze). Le Bénin, pays hôte s’adjuge la deuxième place avec 16 médailles (3 en or, 6 en argent, 7 en bronze). La Guinée s’adjuge la 3ème place avec 07 médailles (1 en or, 5 en argent, 1 en bronze). Le Togo (1 en or, 1 en argent) et le Nigéria repartent chacun avec deux médailles (2 en bronze). Le Niger occupe la dernière place.

Pour la sélection ivoirienne, les objectifs du départ ont été largement atteints. « C’est un sentiment de fierté qui m’anime personnellement parce qu’on s’est donné un défi à relever et on a réussi à avoir une moyenne de 9,5/10. On est vraiment ravi»,  a confié Fatou Gbane, archer ivoirienne avant de saluer la bonne organisation de cette compétition.

Du côté du Bénin, les Écureuils archers se sont plutôt battus avec les « moyens de bord ». A en croire le Directeur technique national de la Fédération Béninoise de Tir à l’Arc, la performance béninoise se justifie par le manque de matériels sophistiqués notamment sur les arcs classiques de 70m. « Si la Côte d’Ivoire a pu dépasser le Bénin de deux médailles, c’est à cause de la qualité des matériels », a relevé Thomas Sodjinou. « Nous allons discuter avec la fédération pour savoir comment changer les matériels surtout les flèches….», a-t-il laissé entendre.

Un déficit du matériel qu’a également soulevé le président de la Fédération Béninoise de Tir à l’Arc. « Si on avait la même qualité de matériels, je parie qu’on sera premier. Mais en attendant la prochaine édition on va se contenter de la deuxième place », a reconnu le président Paul Zinsou. Pour une meilleure performance des archers béninois au cours des prochaines compétitions nationales et internationales, le président de la fédération sollicite la clémence des diverses autorités pour le renouvellement des matériels. « Nous voulons aller à Abidjan, nous voulons nous y rendre. Nous voulons les défier. Si on nous donne les moyens, le Bénin fera mal à Abidjan », a promis le président de la Fédération Béninoise de Tir à l’Arc.

Cette cérémonie de clôture a connu la présence du président du Comité National Olympique et Sportif Béninois (CNOS BEN) Julien Minavoa et du président de la Fédération Ivoirienne de Tir à l’Arc (FIVTA) Mi-carême Moïse ESSIS.

Pour rappel, la Côte d’Ivoire va abriter en 2023 la 13ème édition du Tournoi International des Zones Ouest et Centre de l’Afrique de Tir à l’Arc (TIZOCATA 2023).

Damien TOLOMISSI

Articles similaires