Centre de Santé Saint Jean de Cotonou: Gatien Adjagboni au chevet des patientes démunies

 Centre de Santé Saint Jean de Cotonou: Gatien Adjagboni au chevet des patientes démunies

Le Deuxième Adjoint au Maire de Cotonou a posé un geste de charité ce vendredi 7 janvier 2022. Gatien Sèdami Adjagboni  puisque c’est de lui qu’il s’agit est allé soutenir des personnes en situation difficile au Centre de Santé Saint Jean de Cotonou. Il s’agit du paiement des factures d’hospitalisation que devraient certaines patientes démunies.

Tout est parti d’une alerte du chef du quartier Saint Jean, Victorin Adjanohoun. Alerte selon laquelle des patientes, fautes de moyens ne sont pas libérées par le service comptable de l’hôpital. D’après les explications du Père, Adolphe Tatagbe Adambadji, Directeur du centre, il ressort que certaines femmes enceintes, pour complications ou d’urgence sanitaire ont été prises en charge et délivrées par l’administration du Centre. Dès lors, elles éprouvent d’énormes difficultés à régler leurs factures liées aux prestations dont elles ont bénéficié. Conséquences, l’hôpital qui, dans sa logique humanitaire, pratique déjà des services à bas coûts et beaucoup de services sociaux, s’est vu obligé de conditionner leurs libérations à l’apurement des factures en instance. Touché par le récit, en bon philanthrope, l’élu du 11e arrondissement a fait parler son cœur. Gatien Sèdami Adjagboni, qui avait prévu faire un déjeuner avec des chefs quartiers, a automatiquement orienté le budget prévu vers le social pour soulager des femmes. « Nous avons toute l’année pour se festoyer » a-t-il dit en mettant la main à la poche pour payer l’intégralité des frais dus par ces femmes hospitalisées en ce début d’année 2022.

Gatien Sèdami Adjagboni était accompagné lors cette sortie par l’ancien maire intérimaire de Cotonou,  par le Coordonnateur Départemental de l’Union Progressiste pour le littoral Isidore Gnonlonfoun, du Chef Cabinet du Maire de la ville de Cotonou Joseph Josué Mehou ainsi que de quelques membres de la coordination politique de l’Union Progressiste. Avant les parturientes de l’hôpital Saint Jean, ce sont les femmes du marché de Gbégamey Ahito, qui avaient en 2021 bénéficié du soutien du deuxième Adjoint au Maire de la ville phare du Bénin.

Arnaud ACAKPO (Coll)

Articles similaires

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *