Campagne nationale de commercialisation du Soja au Bénin : La commune Bantè pour le lancement officiel de la 4e édition

 Campagne nationale de commercialisation du Soja au Bénin : La commune Bantè pour le lancement officiel de la 4e édition

Le choix de Bantè pour servir de cadre au lancement de la campagne 2022-2023 de la commercialisation du Soja n’est pas anodin. Cette commune se situe dans l’un des plus importants pôles de production agricole du Bénin et le gouvernement veut en faire aussi une grande zone de culture de soja. Les populations et en particulier les producteurs de la localité semblent avoir compris ce défi, ce qui explique leur déplacement massif à la Maison des jeunes de la localité.

Les autorités politico-administratives ne sont pas restées en marges de l’évènement. Elles se sont jointes aux acteurs de la filière soja et aux populations pour donner à cette cérémonie un cachet spécial. Et le Préfet des Collines se félicitera de l’honneur fait à son département. Saliou ODOUBOU a remercié le Chef de l’État pour l’intérêt qu’il accorde au développement du secteur agricole en général et à la filière soja en particulier.

A l’instar du coton, du cajou et du karité, cette légumineuse fait désormais partie des produits prioritaires et est devenue l’une des filières phares dont le gouvernement a décidé de faire la promotion à travers l’augmentation de la productivité, l’accompagnement des chaînes de valeur et l’amélioration des circuits de distribution. Cette détermination fait aussi la fierté des responsables des différentes organisations interprofessionnelles de la filière. Ceux-ci se sont succédé au pupitre, pour saluer d’une part le pragmatisme des ministères impliqués dans la gestion de la filière (le ministère de l’industrie et du commerce, et celui de l’agriculture), et d’autre part  pour exprimer leur reconnaissance au Président de la République, notamment pour les réformes opérées dans le secteur agricole.

Des réformes qui ont permis justement d’améliorer les performances de toutes les filières, se réjouit Dr Laurent AKPO. Le Directeur de cabinet du ministère de l’Industrie et du Commerce qui représentait pour la circonstance la Ministre Alimatou Shadiya ASSOUMAN a présenté un tableau reluisant pour ce qui concerne le soja. On retiendra donc de la campagne de commercialisation 2021-2022 que les exportations de soja grain ont atteint 310.978, 669 tonnes contre 253.953,520 tonnes au terme de la campagne précédente, soit un taux d’accroissement de 22,45%.

Une performance qui peut être encore améliorée, avec une production de qualité selon le ministre de l’agriculture. Gaston Cossi DOSSOUHOUI a d’ailleurs saisi l’occasion pour exposer aux producteurs les conditions essentielles pour accroître le niveau de productivité du soja au Bénin.

Nouvelles mesures pour la campagne de commercialisation 2022-2023

Face aux différents acteurs de la filière, le représentant de la Ministre de l’industrie et du commerce a rappelé les conditions de déroulement de la campagne 2022-2023 de commercialisation du soja fixées par le gouvernement à l’issue du Conseil des Ministres du mercredi 16 novembre 2022. S’agissant du prix plancher d’achat au producteur, Dr Laurent AKPO a indiqué qu’il est de 190 FCFA le kilogramme. Lancée ce 24 novembre 2022, la campagne de commercialisation prendra fin le 30 juin 2023.

Le Programme d’Action du Gouvernement a prévu des réformes fiscales et non fiscales en faveur de l’exportation et de la transformation des produits agricoles. Dans ce cadre, des mesures d’interdiction de l’exportation de certains produits agricoles bruts sont prises, notamment le soja et ceci à partir du 1er avril 2024. Ces mesures, précise Laurent AKPO, visent à accélérer la transformation de ces produits agricoles pour accroître la création d’emplois, de richesse et la diversification des chaînes de valeur ajoutée. Ainsi, toutes les sociétés exportatrices de soja devront-elles soumettre au ministère de l’industrie et du commerce leur dossier de demande d’agrément.

Patrice ADJAHO

Articles similaires