Campagne de commercialisation 2021-2022 d’amande de Karité : Le top est donné

 Campagne de commercialisation 2021-2022 d’amande de Karité : Le top est donné

La campagne 2021-2022 de la commercialisation de l’amande de karité a été officiellement lancée ce jeudi 16 septembre 2021. Cette cérémonie présidée par la ministre de l’industrie et du commerce, Alimatou Assouma et son collègue de l’agriculture, de l’élevage et de la pêche, Gaston Dossouhoui s’est déroulée à Nikki en présence des autorités politico-administratives, des têtes couronnées du département et des acteurs de la filière.

La filière karité est érigée au rang des filières d’exportation à fort potentiel et représente de ce fait une source non négligeable de devises pour notre pays. Pour la Ministre de l’industrie et du commerce Alimatou Shadiya Assouman, cette ceremonie permet de rendre public les conditions du déroulement de la campagne de commercialisation 2021-2022 des amandes de karité et marque le démarrage des activités de commercialisation des amandes de karité dans notre pays. A l’en croire pour le compte de l’année 2021, le Bénin a exporté environ 40.654,735 tonnes d’amande de karité contre 66.229,386 tonnes en 2020. “Cette contre-performance est justifiée par l’impact du COVID 19 sur les activités économiques en général et sur l’exportation du karité en particulier” a expliqué Alimatou Shadiya Assouman. C’est pourquoi elle exhorte les producteurs à plus de rigueur et de sérieux “dans la mise en œuvre des différentes décisions que nous avions prises de commun accord et qui vont dans le sens de mieux réussir cette campagne”.

Le Ministre de l’agriculture de l’élevage et de la pêche a lors de son speech mis chaque acteur devant ses responsabilités. Il a mis le doigt sur les difficultés liées à l’organisation des acteurs notamment la déforestation sauvage. “Le gouvernement veut faire du karité une filière émergente, alors je vous exhorte chères têtes couronnées à sensibiliser les acteurs afin que la campagne de commercialisation se déroule bien” a laissé entendre Gaston Dossouhoui avant d’ajouter que ” Le karité intervient dans la fabrication de beaucoup de produits, dans l’agroalimentaire, la cosmétique. C’est donc une richesse à ne pas négliger”.

Pour rappel, le Gouvernement a entériné en Conseil des Ministres du mercredi 08 septembre 2021, les conditions de déroulement de la campagne de commercialisation 2021-2022 des amandes de karité. Le prix plancher d’achat au producteur est de 100FCFA/kg et la campagne prend fin le 31 mai 2022.

Bachirou ISSA

Articles similaires