Baccalauréat session de juin 2021: 82.938 candidats planchent

 Baccalauréat session de juin 2021: 82.938 candidats planchent

Ce lundi 21 juin démarre les épreuves écrites de l’examen du Baccalauréat session unique de juin 2021. Un examen auquel participent près de 83.000 candidats pour l’obtention du premier diplôme universitaire.

Après 9 mois de cours les 82.938 candidats dont 31.931 filles et 51.007 garçons inscrits pour le compte de l’examen du baccalauréat session unique de juin 2021 affrontent ce lundi 21 juin les épreuves écrites dudit examen. Au total, c’est 132 centres qui accueilleront les différents candidats sur toute l’étendue du territoire national.

En effet, cette année, plusieurs réformes ont permis de faciliter l’inscription des candidats et aussi de revoir à la baisse le nombre d’inscrit grâce notamment à la plateforme EducMaster ; comparativement à l’année précédente où ils étaient 95.413 candidats qui ont été retenus pour cet examen, cette fois le nombre de candidats a connu une régression de 13,07% soit 12.475 de moins. Compte tenu de cette diminution du nombre de candidats retenus pour l’examen, le nombre de centre de composition a été aussi revu à la baisse. Ce qui fait que six centres ne seront donc pas ouverts cette année. Il s’agit entre autres, des centres du Collège catholique saint Augustin de Natitingou, du CEG de Titirou à Parakou, du Collège Catholique d’Azovè à Aplahoué, du CEG 3 Lokossa, du CEG Agbokou à Porto-Novo et du CEG Zogbo à Cotonou.

Le Directeur de l’Office du baccalauréat Alphonse da Silva a rassuré que toutes les dispositions ont été prises pour le bon déroulement de cet examen. Aussi a-t-il indiqué qu’à cause de la pandémie, la Covid 19, » chaque salle de composition sera dotée de gels hydro alcooliques et de masque, en quantité suffisante pour les candidats ».  

Le ministre de l’Enseignement secondaire, technique et de la formation professionnelle, Yves Chabi Kouarou a quant à lui affirmé à la veille de cet examen que les apprenants sont censés être prêts pour affronter les différentes épreuves. Sa collègue de l’Enseignement supérieur, Eléonore Yayi  Ladékan se dit satisfaite  des dispositions prises pour le bon déroulement de cet examen auquel participeront 21 détenus.

Firmin KASSAGA

Articles similaires