Application de dénonciation de violations des droits humains: Amnesty international Bénin récompense les trois meilleurs

 Application de dénonciation de violations des droits humains: Amnesty international Bénin récompense les trois meilleurs

Les vainqueurs du Hackaton sur la création d’une application web de dénonciation des faits attentatoires aux droits humains sont connus et ont été récompensés par Amnesty international Bénin. C’était vendredi, 31 mars 2023.

Le présent Hackaton sur la création d’une application web de dénonciation des faits attentatoires aux droits humains a regroupé pendant trois jours dix équipes retenues sur la soixantaine de candidatures. Il a été question pour les candidats, de créer une application, une solution accessible à tout le monde et capable de recueillir efficacement sur toute l’étendue du territoire national, des faits attentatoires aux droits humains. Les équipes en compétition se sont retrouvées en atelier dans les locaux de Blolab pour le développement de leurs solutions avec l’appui technique de Blolab. A la fin, les candidats ont présenté leurs solutions devant le jury, et les trois meilleurs ont été primés par Amnesty International Bénin. Selon le président du jury (rapporté par matin Libre), il a été difficile d’identifier les trois meilleurs, au regard de la qualité des solutions proposées. Mais l’équipe nommée «InterLab», composée de Agbaholou Romaric, Akakpo Gilles Harry, Dafia Abdou-Fadel et Moumouni Max Anderson sur montée sur le podium et rempote le premier prix du Hackaton. Elle reçoit un trophée et une enveloppe financière de 200.000Fcfa. «Heal the world» composée de Dokpa Chaldrak et Sovimi Aziz Vorrez, remporte le deuxième prix et empoche un chèque de 125.000fcfa. L’équipe «Web Création», composée de Adjibi Julian et Dedjinou Joris, est classée troisième meilleure du Hackaton et touche une enveloppe financière de 100.000Fcfa.

Pour Dieudonné Dagbeto, Directeur exécutif d’Amnesty International Bénin, le présent Hackaton vient matérialiser la volonté d’Amnesty d’innover dans la promotion et la vulgarisation des droits humains. Il a ajouté que la meilleure solution sera vulgarisée afin qu’elle soit adoptée par les populations. Le représentant de la Délégation de l’Union européenne, Juan Luis Barbolla Casas, dit être très impressionné par la qualité des solutions ainsi que l’implication des équipes en compétition. Pour rappel, le présent Hackaton vise la conception d’une solution digitale d’utilité publique et accessible à tous. 

Patrice ADJAHO

Articles similaires